Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La sœur du dirigeant nord-coréen apparaît en public pour la 1ère fois en 53 jours

Actualités 04.06.2019 à 08h53

SEOUL, 04 juin (Yonhap) -- Kim Yo-jong, la sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, est apparue en public pour la première fois en 53 jours, dissipant les rumeurs selon lesquelles elle aurait été sanctionnée pour le sommet infructueux entre son frère et le président américain Donald Trump, selon des images publiées ce mardi par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Kim Yo-jong a assisté hier au spectacle de gymnastique collective «Pays du peuple» avec Kim Jong-un, a rapporté la KCNA. Il s'agissait de sa première apparition publique depuis qu'elle a été vue dans un média nord-coréen à l'Assemblée populaire suprême (APS) en avril.

Cette apparition a eu lieu sur fond de rumeurs de purge après que certains médias ont rapporté que le dirigeant nord-coréen a infligé des punitions massives aux responsables de la rupture du sommet avec Trump.

Les rumeurs avaient été renforcées avec son absence lors du voyage de Kim Jong-un à Vladivostok en avril pour le sommet avec le président russe Vladimir Poutine. Elle est connue pour accompagner Kim Jong-un durant presque tous ses voyages à l'étranger. D'autres observateurs ont supposé qu'elle avait des problèmes de santé.

Hier, la KCNA a en outre rapporté que Kim Yong-chol, qui était l'interlocuteur en chef de Pyongyang dans les discussions avec Washington et l'homologue du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, a accompagné dimanche le dirigeant nord-coréen pour le spectacle artistique. Des rumeurs disaient qu'il était dans un camp de travail dans une province lointaine.

Le sommet de Hanoï s'est terminé sans accord, comme Kim et Trump ont échoué à trouver un terrain d'entente sur l'étendue de la dénucléarisation de Pyongyang et la levée des sanctions par Washington.

Kim Yo-jong (dans le cercle rouge), la sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, assiste au spectacle de gymnastique collective «Pays du peuple» au stade du 1er-Mai à Pyongyang, rapporte le mardi 4 juin 2019 l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page