Go to Contents Go to Navigation

Approbation d'un plan global en faveur des énergies renouvelables

Economie 04.06.2019 à 13h59
(Photomontage)

SEOUL, 04 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a réaffirmé ce mardi son ferme engagement à réduire sa dépendance vis-à-vis des sources d'énergie conventionnelles comme le charbon et à se tourner vers des ressources plus respectueuses de l'environnement.

La nouvelle feuille de route de la politique énergétique du pays proposée en avril a été approuvée à un conseil des ministres, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie. Les lignes directrices énergétiques sont renouvelées tous les cinq ans pour une durée de 20 ans.

La proposition est en ligne avec la politique du gouvernement Moon Jae-in visant à réduire le nombre de centrales à charbon et nucléaires pour se diriger vers des sources d'énergie plus propres et sûres afin de satisfaire la demande en électricité du pays.

«Le gouvernement projette de diminuer progressivement le nombre de centrales nucléaires et à charbon afin d'avoir un portefeuille d'énergies plus propre et sûr», a indiqué le ministère dans un communiqué.

En vertu de la proposition, les sources d'énergie renouvelables telles que les énergies solaire et éolienne représenteront jusqu'à 35% de la production d'électricité du pays en 2040, en forte hausse par rapport aux 6% enregistrés en 2017.

Le pays cherchera à ne plus construire de nouvelles centrales basées sur les sources d'énergie conventionnelles. Certaines centrales à charbon existantes seront rénovées pour fonctionner avec des ressources d'énergie plus propres telles que le gaz naturel liquéfié, selon le plan énergétique.

Le plan global met aussi l'accent sur la promotion de l'utilisation de l'hydrogène dans le segment de la mobilité pour soutenir le développement de voitures à piles à combustible à hydrogène.

L'hydrogène est considérée comme une énergie alternative aux combustibles fossiles comme les voitures hydrogène ne produisent que de l'eau dans le processus de production d'électricité.

Pour un approvisionnement stable en énergie, la Corée du Sud projette de renforcer ses liens avec les pays voisins de l'Asie du Nord-Est et de continuer à maintenir étroits ses partenariats traditionnels comme celui avec les Etats-Unis, a ajouté le ministère.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page