Go to Contents Go to Navigation

Changement du régime de taxation des bières en Corée du Sud

Economie 05.06.2019 à 18h14

SEJONG, 05 juin (Yonhap) -- Le gouvernement va modifier le régime de taxation des bières pour la première fois en cinquante ans afin d'équilibrer les taxes entre les bières locales et les bières importées, a annoncé le ministère de l'Economie et des Finances.

Ce changement, le premier depuis 1968, va introduire un système de taxation basé sur le volume et non le ad valorem, selon le ministère.

La Corée du Sud impose actuellement une taxe de 72% sur la bière. Mais la base d'imposition de la bière domestique inclut les coûts de production, les profits ainsi que divers coûts, comme les coûts administratifs et de vente. La bière importée est elle taxée sur les prix à l'importation, qui n'incluent pas les autres coûts.

En 2018, la taxe moyenne sur la bière domestique a été estimée à 848 wons (0,70 dollar) le litre, contre 709 wons le litre pour la bière importée.

Ce déséquilibre a permis à la bière importée de gagner des parts de marché dans le pays ces dernières années. Les bières importées occupaient 20,2% du marché local en 2018, contre 8,5% en 2015.

Avec le changement, le pays prélèvera une taxe uniforme de 830,3 wons par litre sur la bière quelle que soit son origine, et 41,7 wons par litre de «makgeolli», l'alcool de riz coréen. Une taxe de 5% est actuellement appliquée sur le makgeolli.

Les prix des bières importées ne devraient pas augmenter du fait de l'âpre concurrence dans le pays, a estimé le ministère.

Ce changement pourrait signaler la reprise de la production locale de certaines bières étrangères.

L'entreprise sud-coréenne Oriental Brewery produisait les bières Budweiser et Hoegaarden en canettes avant de les importer des Etats-Unis et de la Belgique, respectivement, en 2017.

«Nous allons envisager de produire à nouveau les canettes de Budweiser et Hoegaarden en Corée du Sud si la taxe sur les alcools est changée», a déclaré Baek Joo-hwan, un porte-parole de Oriental Brewery.

Le ministère a indiqué qu'il refléterait le changement dans sa révision de la taxe sur les alcools et la soumettra au Parlement pour approbation.

HiteJinro et Lotte Liquor, qui importent des bières, ont dit ne pas avoir l'intention de produire des bières de marques étrangères en Corée du Sud.

Terra, la nouvelle bière de HiteJinro.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page