Go to Contents Go to Navigation

Le shopping et la gastronomie séduisent de nombreux touristes étrangers

Economie 10.06.2019 à 09h29
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 10 juin (Yonhap) -- Chaque touriste étranger en Corée du Sud dépense en moyenne 653 dollars, sans compter le logement et le billet d'avion, selon les résultat d'un sondage réalisé par Research & Research du 1er au 15 mai auprès de 1.056 clients étrangers de la compagnie aérienne Jeju Air à la fin de leur séjour dans le pays.

D'après les résultats publiés lundi, les visiteurs étrangers avaient tendance à séjourner plus de trois jours pour profiter principalement du shopping et de la gastronomie.

Parmi les sondés, ceux qui ont dépensé plus de 1.500 dollars représentaient une part de 7,5%, dont de nombreux Russes (35%) et Chinois (20%). A titre de comparaison, près de 62% des sondés japonais ont dépensé moins de 500 dollars.

Concernant les articles de shopping (question à réponses multiples), les vêtements arrivent en tête (54,5%), suivis des produits cosmétiques (49,1%) et produits alimentaires (33,5%).

Les Japonais ont acheté principalement des vêtements (57,3%), des produits de beauté (55,7%) et de la nourriture (55,3%), tandis que les Taïwanais ont préféré les montres (73,9%), vêtements (71%) et chaussures (60,9%).

Les produits cosmétiques ont été prisés également par les Chinois (56,7%), les Vietnamiens (70,9%) et les Thaïlandais (65,7%).

Quant à la raison principale du choix de la Corée du Sud comme leur destination touristique, plus de la moitié des participants ont évoqué le shopping (59,3%) et la gastronomie (56,3%).

Parmi les sondés, ils étaient 86% à avoir passé plus de trois jours en Corée du Sud et 86,5% à se déclarer satisfaits de leur voyage. En outre, plus de 91% des personnes interrogées ont répondu avoir l'intention de revenir dans le pays, surtout à Séoul et l'île de Jeju.

Alors qu'ils se sont dit satisfaits de la cuisine (26,9%) et du shopping (21,9%), les voyageurs ont exprimé leur regret pour la communication (40,5%) et les prix élevés (11,1%).

La plupart des sondés ont répondu avoir obtenu des informations touristiques à travers les réseaux sociaux (28,9%) et Internet (23%), mais ceux qui ont utilisé des agences de voyages (8,8%), la presse (6,3%) et des publicités et promotions de compagnies aériennes (5%) pour se renseigner restent très minoritaires.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page