Go to Contents Go to Navigation

L'économie nationale impactée par la faible demande en Corée et à l'étranger

Economie 10.06.2019 à 16h56

SEJONG, 10 juin (Yonhap) -- L'économie sud-coréenne continue à stagner en raison du ralentissement de la demande intérieure et de ses exportations en baisse, a annoncé lundi l'Institut coréen du développement (KDI).

Les ventes de détail ont progressé de 1,4% sur un an en avril, chiffre en dessous de la moyenne de 1,7% pour le premier trimestre de cette année. Les exportations de la Corée du Sud ont reculé de 9,4% en mai en rythme annuel, prolongeant leur diminution pour le sixième mois consécutif.

«La demande intérieure a ralenti et les exportations demeurent faibles, indiquant que les activités économiques globales continuent à stagner», a déclaré le KDI dans son rapport mensuel, baptisé «Green Book».

Selon le KDI, les exportations restent faibles du fait de la chute des expéditions de produits, comme les semi-conducteurs. Les ventes de semi-conducteurs à l'étranger ont plongé de 30,5% en mai par rapport au même mois de l'année dernière, selon le rapport.

Les semi-conducteurs sont des produits d'exportation clés de la Corée du Sud, le pays de Samsung Electronics, le plus grand fabricant de puces mémoire au monde, et de son rival SK hynix.

En outre, les importations d'équipements pour la fabrication de semi-conducteurs ont dégringolé de 62,5% en avril, après une baisse de 44,3% en mars, selon le KDI.

Frappée par une chute des exportations et investissements plus vertigineuse que prévu, la quatrième économie d'Asie s'est contractée de 0,4% sur la période janvier-mars, la pire performance en une dizaine d'années.

La Banque de Corée (BOK) a abaissé en avril sa prévision de croissance économique pour cette année de 2,6% à 2,5% et pourrait encore revoir à la baisse son estimation, peut-être le mois prochain.

Le ministère de l'Economie et des Finances doit prendre une décision difficile concernant la révision à la baisse de sa prévision de croissance, établie récemment à 2,5-2,6%. Le ministère devrait abaisser sa prévision le mois prochain lorsqu'il fera le point sur une série de mesures économiques pour le second semestre de l'année.

(Photo d'archives Yonhap)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page