Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Séoul et Helsinki affirment leurs liens étroits pour la paix et les nouvelles industries

Actualités 10.06.2019 à 22h18

HELSINKI, 10 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Finlande ont tenu un sommet «majeur» ce lundi en Finlande, ayant produit plusieurs accords visant à renforcer la coopération bilatérale.

«Je suis convaincu que le sommet d'aujourd'hui est un événement majeur qui a élevé le niveau des relations amicales et de coopération entre la Finlande et la Corée du Sud», a déclaré le président Moon Jae-in au cours de la conférence de presse conjointe avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, après leur sommet.

Le président Moon Jae-in (à g.) échange une poignée de main le 10 juin avec son homologue finlandais Sauli Niinistö lors d'une conférence de presse au palais présidentiel à Helsinki.

Moon est le premier président sud-coréen à effectuer une visite d'Etat en Finlande depuis 13 ans.

Le président finlandais a assuré le soutien de son pays au processus de paix sur la péninsule coréenne.

«La péninsule coréenne est à un croisement très important pour ce qui est des efforts de paix», a déclaré Niinistö, qui a ajouté que la Finlande est prête à faire tout ce que désire la Corée du Sud pour assurer la paix. La Finlande assumera le 1er juillet, pour six mois, la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne.

Les dirigeants ont décidé de consolider les partenariats dans les nouvelles industries en soutenant les startups et autres PME compétitives.

«La Corée du Sud se dirige vers (le modèle d') une nation inclusive et innovante», telle que la Finlande, a dit Moon.

La Finlande est devenue une mecque pour les startups du secteur technologique.

Le président Moon Jae-in et son homologue finlandais Sauli Niinistö passent en revue la garde d'honneur à Helsinki ce lundi 10 juin 2019.

Le président sud-coréen est accompagné dans son voyage de trois jours dans le pays nordique par des dizaines de chefs d'entreprise et représentants de grandes startups sud-coréennes, qui participeront à un sommet «startup» avec des entreprises finlandaises.

«J'espère que la Corée du Sud et la Finlande deviendront des partenaires pour leur prospérité commune à l'heure de la quatrième révolution industrielle», a déclaré Moon.

Les deux hommes envisagent de mettre en place un programme de vacances-travail afin de promouvoir les échanges entre les deux pays.

Séoul et Helsinki sont convenus d'ouvrir l'année prochaine une nouvelle ligne aérienne directe entre Busan, la deuxième plus grande ville sud-coréenne située sur sa côte sud-est, et Helsinki.

Finnair opérera trois vols par semaine entre les deux villes à partir de 2020, en plus des vols déjà existants reliant Incheon à Helsinki.

Moon a dit que cette ligne sera «la première ligne aérienne directe» à connecter sa ville natale de Busan à l'Europe.

Les ministères concernés des deux nations ont signé un protocole d'entente (MoU) sur l'aviation et trois autres pour renforcer la coopération dans l'énergie, en faveur de l'égalité hommes-femmes et pour les jeunes pousses et petites et moyennes entreprises.

«Nous sommes convenus de coopérer étroitement non seulement à la paix régionale mais aussi au changement climatique et au développement durable», a ajouté Moon.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page