Go to Contents Go to Navigation

Ouverture jeudi à Séoul d'une exposition d'œuvres fauvistes et cubistes du musée de Troyes

Actualités 11.06.2019 à 11h52
«Big Ben» (1906) d'André Derain. ⓒ Laurent Lecat/Musee d'Art moderne de Troyes, collections nationales Pierre et Denise Lévy

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- Des chefs-d'œuvre du fauvisme et du cubisme du musée d'art moderne de Troyes, en France, seront dévoilés au public sud-coréen dans le cadre d'une exposition intitulée «Révolution : la nouvelle ère commence».

L'exposition se déroulera du 13 juin au 15 septembre au Centre Sejong pour les arts du spectacle à Séoul et le vernissage aura lieu demain.

Elle présentera pas moins de 140 peintures, sculptures, vidéos, photos et archives qui s'appuient principalement sur les collections du musée d'art moderne de Troyes composées essentiellement de plus de 2.000 œuvres d'art que Pierre et Denise Lévy, industriels troyens du textile, ont fait don à l'Etat en 1976.

Les artistes fauvistes et cubistes ont annoncé l'avènement d'une nouvelle ère en refusant de représenter fidèlement la réalité visible, en la transcrivant plus librement, souvent à travers des couleurs vives, et en détruisant et reconstruisant à leur propre manière les formes.

Ce sera l'occasion de découvrir plusieurs œuvres d'artistes représentatifs de ces deux mouvements artistiques allant d'André Derain, cofondateur du fauvisme avec Henri Matisse, à Pablo Picasso Picasso, en passant par Maurice de Vlaminck et Georges Braque, Juan Gris, Robert Delauday ou encore Roger de La Fresnaye.

Notamment, le célèbre tableau de Derain, «Big Ben» (1906), a fait son premier déplacement en Asie. Il fait partie de la trentaine de pièces qu'il a réalisées à Londres à la suite d'une commande du célèbre négociant en tableaux français Ambroise Vollard.

Dans ce chef-d'œuvre, la Tamise envoie des reflets verts et jaunes sous le soleil ardent avec en toile de fond Big Ben peint en bleu profond avec des lignes simplifiées.

En outre, «La Châtaigneraie à Chatou» (1906) de Vlaminck (1876-1958), «Paysage à l'Estaque» (1907) de Braque, «Les Coureurs» (vers 1924) de Delaunay et la sculpture «Le Fou» (1905) de Picasso seront au rendez-vous.

Cette exposition est coorganisée par le musée d'art moderne de Troyes, l'agence de presse Yonhap et le Centre Sejong pour les arts du spectacle. Les billets seront vendus 15.000 wons (12 dollars) pour les adultes.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page