Go to Contents Go to Navigation

Naufrage en Hongrie : discussions avec les autorités locales pour retrouver les 3 disparus

Actualités 14.06.2019 à 11h18

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- Des officiels sud-coréens et hongrois ont discuté des moyens de poursuivre les recherches pour les trois Sud-Coréens toujours disparus suite au naufrage du bateau de tourisme qui a fait 28 morts et disparus le mois dernier à Budapest, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères.

L'ambassadeur en Hongrie, Choe Kyoo-sik, et l'attaché de défense de l'ambassade, Song Shun-keun, ont rencontré jeudi (heure hongroise) Janos Balogh, le chef de la police hongroise. Ils sont convenus de coopérer pour retrouver les personnes disparues, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Trois Sud-Coréens sont toujours portés disparus après que le Hableany a coulé le 29 mai dernier avec à son bord 33 Sud-Coréens, des touristes et leurs guides, ainsi que deux membres d'équipage hongrois suite à une collision avec un bateau de croisière plus grand.

Sept autres ont été secourus juste après l'accident. Les corps de 25 personnes ont été retrouvés dans le fleuve Danube durant l'opération de secours qui a été lancée au début de la semaine dernière.

La Hongrie élargira ses recherches vers d'autres villages situés le long du fleuve et des policiers maritimes d'autres comitats se joindront à l'opération de recherche. Au moins 60 agents sont prêts pour les recherches aérienne et maritime, selon le ministère.

Les secouristes sud-coréens prévoient de mener davantage de recherches pour tenter de retrouver les disparus à l'aide d'un drone et de bateaux fournis par le gouvernement hongrois.

Le Hableany a été repêché mardi et amené vers un quai d'une île située dans le sud de Budapest pour des analyses approfondies.

Les autorités hongroises avaient autorisé l'équipe de réponse rapide sud-coréenne envoyée sur le terrain à accéder au bateau naufragé de manière restreinte, citant des raisons juridiques et des inquiétudes sur la préservation des preuves.

La Corée du Sud a demandé à la Hongrie et ses pays voisins une aide totale pour l'opération de recherche et une investigation minutieuse sur la cause de l'accident.

Le bateau de tourisme Hableany est posé sur une barge près de l'île Csepel, dans le sud de Budapest, pour une enquête détaillée, le jeudi 13 juin 2019. (Photo fournie par l'équipe de réponse rapide du gouvernement sud-coréen. Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page