Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Le chef de YG Entertainment offre de démissionner suite aux accusations contre ses artistes

Actualités 14.06.2019 à 22h02

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- Le directeur de l'agence YG Entertainment, Yang Hyun-suk, a offert ce vendredi de démissionner suite aux nombreuses allégations d'usage de drogue contre plusieurs de ses artistes.

«A compter d'aujourd'hui, je veux abandonner toutes mes fonctions et responsabilités à YG Entertainment», a déclaré Yang. «J'espère que mes artistes chéris à YG et leurs fans n'ont pas souffert à cause de moi.»

Plusieurs artistes importants de l'agence sont impliqués dans une série de scandales.

B.I, le leader du boys band iKON, a quitté mercredi le groupe suite à des allégations selon lesquelles il aurait acheté de la drogue il y a trois ans.

Yang est soupçonné d'avoir tenté de couvrir l'affaire avec l'aide de Lee Seung-hoon du boys band WINNER.

YG Entertainment est aussi soupçonné d'avoir interféré avec l'enquête de police afin de protéger ses artistes.

Seungri, ancien membre de BIGBANG, un autre groupe de l'agence, est soupçonné de détournement de fonds et de proxénétisme.

La relation de corruption présumée entre YG et des officiers de police fera l'objet d'une enquête approfondie, a dit la police.

Yang, lui-même soupçonné d'avoir facilité des services sexuels pour des investisseurs potentiels étrangers, a rejeté les accusations à son encontre. «Les allégations et rumeurs de la presse seront examinées et la vérité sera révélée», a-t-il dit.

Yang Min-suk, le frère cadet de Yang et PDG de YG Entertainment, a démissionné de son poste ce vendredi. «Afin que la décision du chef Yang Hyun-suk soit transmise sans malentendu, je pense qu'il faut que je sois clair concernant ma position. Par conséquent, j'ai décidé de démissionner du poste de PDG», a-t-il indiqué dans un communiqué.

Fondée en 1996, YG est devenue l'une des trois grandes agences de la K-pop, avec SM Entertainment et JYP Entertainment. Plusieurs de ses artistes, tels que G-Dragon de BIGBANG et Park Bom, une ancienne membre du groupe 2NE1, ont cependant été impliqués dans des affaires de stupéfiants.

Le directeur de YG Entertainment Yang Hyun-suk. (Photo fournie par YG Entertainment. Revente et archivage interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page