Go to Contents Go to Navigation

Coupe du monde U-20 : la Corée du Sud chute en finale face à l'Ukraine

Actualités 16.06.2019 à 04h28

LODZ, 15 juin (Yonhap) – La Corée du Sud s'est inclinée ce samedi en finale de la Coupe du monde de football des moins de vingt ans (U-20) face à l'Ukraine sur le score de 3 à 1 au stade Ludwik Sobolewski à Lodz en Pologne.

Lee Kang-in a marqué un penalty à la 5e minute pour donner l'avantage à la Corée du Sud avant que l'Ukraine n'inscrive trois buts.

Les buts ukrainiens ont été marqués par Vladyslav Supriaha, auteur des deux premiers buts ukrainiens, et par Heorhii Tsitaishvili.

Une victoire sud-coréenne à cette compétition biennale aurait donné à la Corée du Sud son premier championnat à un tournoi masculin de la Fédération internationale de football association (FIFA). Le seul titre FIFA du pays a été gagné en 2010 à la Coupe du monde féminine U-17.

Les Ukrainiens fêtent un de leurs buts inscrits en finale de la Coupe du monde de football U-20 à Lodz en Pologne le 15 juin 2019.

Cela a toutefois été la meilleure performance sud-coréenne à ce tournoi réservé aux jeunes, qui était auparavant une quatrième place à Mexico en 1983. C'est aussi son meilleur résultat à un tournoi de la FIFA. La Corée du Sud avait fini quatrième de la Coupe du monde 2002, qu'elle avait coorganisée avec le Japon.

Cela reste aussi un résultat remarquable par une équipe dont beaucoup pensaient qu'elle ne passerait pas les poules.

Après une défaite contre le Portugal 1 à 0 lors de son premier match du groupe F le 25 mai, la Corée du Sud a gagné ses cinq précédentes rencontres pour atteindre la finale.

L'Ukraine a mis fin à ce beau parcours, achevant le tournoi en vainqueur sans avoir perdu un seul match.

L'entraîneur de l'équipe Chung Jung-yong a pris la responsabilité de cette défaite. «Les joueurs ont tout donné et ont executé tout (ce que je voulais) sur le plan tactique et stratégique», a déclaré Chung. «En tant qu'entraîneur, je n'ai pas réussi à leur donner l'opportunité de vaincre. Je vais tenter de tirer les leçons de cette expérience. »

Chung a fait savoir que les joueurs ont quelque peu dévié de leur plan de jeu de se montrer aggressif, en tentant de protéger leur avance de début de partie au lieu de la conforter.

Les deux équipes ont chacune marqué un but en première période, la Corée du Sud ouvrant le score à la 5e minute grâce à un pénalty de Lee Kang-in, accordé après consultation de l'aide vidéo à l'arbitrage, qui a montré que Danylo Beskorovainyi a fait tomber Kim Se-yun dans la surface de réparation. Il s'agissait du second but de Lee de la compétition, tous deux inscrits sur penalty.

C'était la première fois du tournoi que l'Ukraine était devancée. Après avoir montré un peu de fébrilité après le but sud-coréen, les Ukrainiens ont posé leur jeu en cours de première période et ont commencé à affirmer leur contrôle en attaque.

Le but de l'égalité à été marqué à la 34e minute par Vladyslav Supriaha après un cafouillage défensif de la Corée du Sud.

Oh Se-hun réagit à son occasion manquée contre l'Ukraine en finale de la Coupe du monde de football U-20 à Lodz en Pologne le 15 juin 2019.

Supriaha a donné l'avantage à l'Ukraine à la 53e minute sur une contre-attaque rapide, mettant au fond des filets son deuxième but de la partie. Yukhym Konoplia a passé la balle à Supriaha entre deux défenseurs sud-coréens et le tir rasant de Supriaha depuis l'aile droite a trompé le gardien sud-coréen Lee Gwang-yeon.

Viktor Korniienko a été à deux doigts de marquer, interceptant un mauvais dégagement de Kim Jung-min et décochant une frappe puissante qui est venue lécher le poteau droit.

La Corée du Sud a manqué de peu d'égaliser à la 70e minute sur un corner de Lee Kang-in intercepté de la tête par Lee Jae-ik, forçant le goal ukrainien Andriy Lunin à effectuer son plus bel arrêt de la partie.

La Corée du Sud a passé le reste du match à attaquer mais n'a pas réussi à concrétiser. Sa dernière opportunité est venue à la 86e minute avec une tête de Oh Se-hun sur une passe de Lee Kang-in, facilement interceptée par le gardien ukrainien.

L'Ukraine a tué tout espoir de voir la Corée du Sud revenir au score en marquant un but à la 89e minute sur une échappée du milieu de terrain Tsitaishvili qui a pris de vitesse les défenseurs sud-coréens et a trompé le gardien Lee Gwang-yeon.

Lee Kang-in a reçu le Soulier d'or du meilleur joueur du championnat. Il a marqué deux buts et fait quatre passes décisives en sept matchs. Lee a été le meilleur joueur de la sélection sud-coréenne bien qu'étant son plus jeune joueur à 18 ans.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page