Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Stockholm renforceront leurs liens pour les nouvelles industries et le développement inclusif

International 16.06.2019 à 12h20

STOCKHOLM, 15 juin (Yonhap) -- Les dirigeants de la Corée du Sud et de la Suède sont convenus samedi que leur pays possèdent un grand potentiel pour former des partenariats plus étroits dans divers secteurs.

Après un sommet avec le Premier ministre suédois Stefan Löfven, le président Moon Jae-in a noté que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint un niveau record de 2,9 milliards de wons en 2018.

«Le montant des investissements croît aussi rapidement. Cependant, ce n'est pas encore satisfaisant», a-t-il souligné.

Les deux pays ont «beaucoup de potentiel» de développer le commerce et les investissements, a-t-il ajouté, citant leurs grandes capacités en matière de technologies de l'information et de la communication (TIC) et de technologies scientifiques.

Le président Moon Jae-in (à dr.) et le Premier ministre suédois Stefan Löfven (2e à partir de la g.), à Saltsjöbaden, dans la banlieue de Stockholm, le samedi 15 juin 2019.

«En tant que moyennes puissances, qui recherchent des économies ouvertes, elles pourront créer de meilleures synergies si la coopération bilatérale s'approfondit en créant de nouveaux moteurs de développement et en étant ensemble aux avant-postes de la quatrième révolution industrielle», a indiqué Moon.

Löfven a reconnu que la Corée du Sud et la Suède ont plusieurs points en commun en matière de structure industrielle et de vision pour le développement innovant.

«Il y a un fort potentiel. Nous cherchons à accroître la coopération avec la Corée du Sud», a-t-il dit.

Les deux hommes se sont accordés à élargir les partenariats Corée du Sud-Suède dans divers domaines, comme les PME, les startups, la science et les technologies, ainsi que le climat et l'environnement.

A cette fin, le Seoul Global Startup Center ouvrira l'année prochaine à Stockholm.

Les deux pays ont signé des protocoles d'entente (MoU) pour favoriser respectivement les startups et les PME et deux autres sur les partenariats en matière d'industrie et d'industrie de la défense.

Moon a aussi présenté les efforts de son administration libérale pour une «société juste sans discrimination» et a eu des discussions sur cette question avec le Premier ministre.

Le Grand Hotel Saltsjöbaden, situé dans la banlieue de Stockholm, a été choisi comme lieu symbolique du sommet. Il s'agit de l'endroit où l'accord de Saltsjöbaden a été signé en 1938 entre la Confédération syndicale de Suède et l'Association des employeurs suédois.

Le président Moon Jae-in et le Premier ministre suédois Stefan Löfven au Grand Hotel Saltsjöbaden, dans la banlieue de Stockholm, le samedi 15 juin 2019.

Löfven a mentionné la volonté du gouvernement de Moon Jae-in de ratifier des conventions clés de l'Organisation internationale du travail (OIT), en l'appelant un «très grand signal», selon la porte-parole de Cheong Wa Dae, Ko Min-jung.

Moon lui a dit qu'il s'agissait de «sa promesse de campagne électorale et un changement de l'ensemble du paradigme de la Corée du Sud».

La Corée du Sud a adhéré à l'OIT en 1991 mais elle n'a pas ratifié quatre des huit principales conventions, à savoir les conventions nº 87 et nº 98 sur la liberté des associations ainsi que nº 29 et nº 105 sur le travail forcé.

Par ailleurs, Löfven a réaffirmé un soutien indéfectible à l'initiative de paix de la Corée, qualifiant cette question de «complexe et difficile».

Il a déclaré que son pays accorderait tous les soutiens possibles, même s'il n'est pas un acteur principal de ce processus dirigé par Séoul, Pyongyang et Washington.

La visite d'Etat de trois jours du président sud-coréen en Suède s'est déroulée dans un contexte où les deux pays fêtent cette année le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

Les deux dirigeants ont été d'avis que la fondation d'une coopération plus étroite dans les 60 années à venir deviendra une «grande opportunité», selon le bureau présidentiel sud-coréen.

Moon a quitté samedi Stockholm pour rentrer à Séoul cet après-midi.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page