Go to Contents Go to Navigation

Trump dit que sa relation avec Kim reste «très bonne» mais que cela pourrait changer

Actualités 17.06.2019 à 19h59

SEOUL, 17 juin (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a dit que sa relation avec le dirigeant nord-coréen reste «très bonne» et «solide», bien que cela pourrait changer en fonction de l'approche prise par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un concernant la dénucléarisation.

«A un certain moment, cela pourrait changer. Et cela devra changer. Mais à l'heure actuelle nous avons une très bonne relation. Nous avons une relation très solide», a déclaré Trump dimanche (heure locale) lors d'une interview avec ABC News.

Trump a annoncé la semaine dernière avoir reçu une lettre «belle et chaleureuse» venant de Kim.

Le président américain a montré dimanche la lettre à l'interviewer, précisant qu'elle est «confidentielle» et qu'il s'agit d'une «très jolie lettre».

A propos des tirs de missiles en mai en Corée du Nord, Trump a dit que l'essentiel est que le Nord n'a pas testé d'armes nucléaires et que cela constitue un «progrès immense».

«Il n'y a pour ainsi dire pas eu de test du tout, excepté (des projectiles) de très courte portée, et c'est quelque chose que testent beaucoup de pays, pour être franc.»

A la question de savoir s'il pense que Kim développe des armes nucléaires, Trump a répondu «Je ne sais pas. Je n'espère pas. Il m'a promis qu'il ne testerait pas.»

À propos d'une affirmation selon laquelle le demi-frère assassiné de Kim, Kim Jong-nam, était un informateur de la CIA, Trump a réitéré que l'espionnage de la Corée du Nord par l'intermédiaire d'un membre de sa famille n'aurait pas eu lieu sous sa surveillance.

Qualifiant Kim de «très intelligent et dur», le président américain a dit croire qu'il y a encore de la confiance entre le dirigeant nord-coréen et lui et que Kim est prêt à prendre des mesures de dénucléarisation pour la prospérité économique de son peuple et de son pays.

«Je crois qu'il aimerait faire quelque chose. Je crois qu'il me respecte. ... Je pense que je le comprends, et je pense qu'il me comprend», a-t-il dit.

Trump a décrit la Corée du Nord comme un pays possédant un énorme potentiel économique et de grands avantages géographiques, soulignant que la seule façon pour Kim de réaliser une telle croissance économique est d'abandonner les armes nucléaires.

«(La Corée du Nord) est un endroit phénoménal, entourée d'océans. Ce pays peut être si riche. Il le sait... Je pense qu'il veut vraiment le faire. Et la seule façon dont il va le faire est ... de le faire d'une manière non nucléaire.»

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Hanoï le 28 février 2019 à l'occasion de leur deuxième sommet.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page