Go to Contents Go to Navigation

(FOCUS) Kim devrait profiter de la visite de Xi pour renforcer son pouvoir de négociation

Gros plans 18.06.2019 à 19h04

SEOUL, 18 juin (Yonhap) -- Le prochain voyage du président chinois Xi Jinping à Pyongyang cette semaine devrait contribuer à renforcer la position du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans les négociations nucléaires avec les Etats-Unis et apporter une aide alimentaire, entre autres, à la nation, ont estimé des analystes.

Les deux pays ont annoncé lundi la visite d'Etat de deux jours de Xi à Pyongyang, à partir de jeudi, à l'invitation du dirigeant nord-coréen. Il s'agira de la première fois en 14 ans qu'un dirigeant chinois se rend en Corée du Nord. Kim est allé en Chine à quatre reprises depuis l'année dernière.

La Chine tenterait par cette visite d'utiliser son influence sur la Corée du Nord comme une carte diplomatique dans sa rivalité croissante avec Washington, avant la rencontre en tête-à-tête entre Xi et le président américain Donald Trump en marge du sommet du G-20 à Osaka la semaine prochaine.

Elle intervient également alors qu'ont grandi les espoirs de reprise des négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang, après que le dirigeant nord-coréen a envoyé à Trump une lettre de bonne volonté, que le président américain a qualifiée de «belle» et de «très chaleureuse», près de quatre mois après leur deuxième sommet de Hanoï en février, qui s'est terminé sans accord.

«Au cours des quatre réunions précédentes, Xi a soutenu la position du Nord sur la dénucléarisation, légitimant son approche progressive et simultanée», a déclaré Hong Min, chercheur à l'Institut coréen pour l'unification nationale. «Xi pourrait exprimer cette fois-ci un soutien plus actif lors de son voyage à Pyongyang.»

«A travers cette réunion, le Nord pourrait signaler aux Etats-Unis que ce qu'il a exigé lors de leur sommet de février devrait être sérieusement considéré. Le voyage de Xi pourrait servir à faire pression sur les Etats-Unis», a-t-il ajouté.

(FOCUS) Kim devrait profiter de la visite de Xi pour renforcer son pouvoir de négociation - 1

Pyongyang demandait en février un allègement des sanctions en échange du démantèlement de son complexe nucléaire de Yongbyon. Washington a dit vouloir maintenir les sanctions en place jusqu'à ce que le Nord renonce complètement à son programme d'armes nucléaires.

L'absence d'accord a été un revers pour Kim, qui a voyagé jusqu'au Vietnam en train.

«Face aux critiques internes sur le peu de progrès malgré ses deux sommets avec les Etats-Unis et les souffrances causées par les sanctions, une visite du dirigeant de l'un des pays les plus puissants au monde et de son seul allié pourrait également renforcer son emprise sur le pouvoir», a déclaré Hong.

Xi pourrait également apporter avec lui divers types d'aides, notamment alimentaire, comme il est de coutume lors de la visite de dirigeants chinois en Corée du Nord. Les médias ont dit que Xi pourrait offrir une aide alimentaire d'au moins 100.000 tonnes.

La Chine est un grand fournisseur de nourriture et d'énergie pour la Corée du Nord et représente 90% du commerce extérieur nord-coréen. Les Etats-Unis ont souvent exhorté Pékin à utiliser son influence sur Pyongyang pour obtenir que le régime renonce à son programme nucléaire. La Chine a été réticente à le faire par crainte que pousser le régime trop loin pourrait le déstabiliser et nuire à ses intérêts nationaux.

Le voyage de Xi a également suscité des attentes prudentes quant à la reprise des négociations nucléaires.

Étant donné que Xi et Kim se sont rencontrés plus tôt cette année juste avant le sommet du dirigeant nord-coréen avec Trump en février, le voyage de Xi à Pyongyang pourrait être suivi par un autre sommet Kim-Trump.

Ayant reçu la lettre de Kim la semaine dernière, à temps pour le premier anniversaire de leur premier sommet à Singapour, Trump a déclaré à plusieurs reprises que les relations entre Kim et lui restent solides. Il a également dit que «quelque chose va se passer qui va être très positif».

«La Chine semble penser que la possibilité d'un sommet entre Kim et Trump est élevée. Il semble qu'elle fasse en sorte que ses opinions soient reflétées à l'avance», a déclaré Kim Yong-hyun, professeur à l'Université Dongguk, à Séoul.

«Kim est susceptible d'utiliser la visite de Xi pour montrer que ses relations avec la Chine sont fortes et fermes et qu'il pourrait se rapprocher de la Chine à moins que Trump n'agisse rapidement», a-t-il ajouté.

Le professeur a estimé que Xi et Kim pourraient discuter d'une aide alimentaire pour soulager les pénuries attribuées en partie aux sanctions internationales, qui, selon lui, pourrait constituer un acte «symbolique» qui démontre que Pyongyang a la Chine de son côté.

La visite de Xi à Pyongyang, suivie de son voyage au Japon pour la réunion du G-20, pourrait jouer un rôle positif afin de sortir de l'impasse, tant dans les négociations de dénucléarisation que dans les relations intercoréennes.

«Xi pourrait transmettre des messages de Trump et du président Moon Jae-in quand il rencontre Kim. Au G-20, il pourrait transmettre un message de Kim à Trump et à Moon», a dit le professeur Kim. «Quoi qu'il en soit, le voyage de Xi à Pyongyang pourrait jouer un rôle positif dans le redémarrage du processus actuellement au point mort.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page