Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Xi promet une coopération étroite avec Pyongyang pour résoudre les questions de la péninsule coréenne

International 19.06.2019 à 09h45
Toast

SEOUL, 19 juin (Yonhap) -- Le président chinois Xi Jinping a promis ce mercredi une coopération étroite avec la Corée du Nord pour aider à réaliser des progrès dans les sujets liés à la péninsule coréenne et affiché son soutien aux efforts visant à résoudre les sujets de «préoccupations raisonnables».

Xi a manifesté cet engagement dans une tribune publiée dans le Rodong Sinmun, journal officiel de la Corée du Nord, une déclaration plutôt rare et perçue comme une volonté de mettre en avant leurs relations bilatérales amicales et étroites, la veille de son départ pour Pyongyang.

«Nous cherchons activement à contribuer à la paix, à la stabilité, au développement et à prospérité dans la région en renforçant la communication et la coordination avec la Corée du Nord et les autres pays concernés pour réaliser des progrès dans les discussions et négociations sur les questions liées à la péninsule coréenne», a déclaré Xi.

«La partie chinoise exprime son soutien à l'adoption par la Corée du Nord d'une bonne approche consistant à résoudre politiquement les questions liées à la péninsule coréenne et à essayer de résoudre les sujets de préoccupations raisonnables à travers le dialogue», a-t-il ajouté.

Xi n'a pas développé les sujets de «préoccupations raisonnables» mais il semble afficher un soutien à l'approche étape par étape et simultanée que Pyongyang réclame dans les négociations de dénucléarisation avec Washington.

Chercher à résoudre politiquement les sujets liés à la péninsule coréenne et préserver la paix et la stabilité régionales sont dans l'intérêt des deux pays, a-t-il noté en ajoutant que la Chine renforcera sa communication stratégique et ses échanges avec la Corée du Nord à l'avenir.

Lundi, Pyongyang et Pékin ont annoncé avec surprise que Xi effectuerait une visite d'Etat de deux jours à Pyongyang à partir de jeudi à l'invitation du dirigeant Kim Jong-un.

Il s'agira de la première visite en 14 ans d'un président chinois au Nord. Elle interviendra aussi après quatre voyages que Kim a effectués en Chine depuis l'année dernière.

La visite à venir est largement perçue comme un signe montrant que la Chine cherche à user de son influence sur la Corée du Nord sur fond de bras de fer avec Washington à l'approche d'un sommet entre Xi et le président américain Donald Trump en marge du sommet du G20 la semaine prochaine à Osaka, au Japon.

Des espoirs sont réapparus aussi sur l'éventuelle reprise des négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang après que Kim a envoyé récemment une lettre de bonne volonté à Trump que le président américain a qualifié de «belle» et «très chaleureuse» près de quatre mois après leur deuxième sommet à Hanoï qui s'est terminé sans accord.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page