Go to Contents Go to Navigation

Moon présente sa vision pour la renaissance de l'industrie manufacturière du pays

National 19.06.2019 à 17h26

SEOUL, 19 juin (Yonhap) -- L'administration de Moon Jae-in a annoncé mercredi une stratégie ambitieuse visant à transformer le pays en l'une des quatre plus grandes puissances manufacturières au monde d'ici 2030.

Le plan, intitulé «Manufacturing Renaissance Vision», ressemble au concept de l'industrie 4.0 de l'Allemagne et au plan «Made in China 2025» de la Chine.

Les Etats-Unis et le Japon ont respectivement la Stratégie américaine pour un leadership en matière de fabrication avancée et la Vision pour une nouvelle structure industrielle.

L'initiative du gouvernement libéral de Moon Jae-in a été élaborée dans un contexte où s'intensifie un sentiment de crise dans la quatrième économie d'Asie, dirigée normalement par les exportations de produits manufacturés et la demande interne.

«Notre industrie manufacturière est à la croisée des chemins, il y aura soit un élan soit une stagnation», a déclaré Moon durant la présentation de cette vision.

Il a souligné qu'«il est urgent d'évoluer vers une "structure industrielle qui dirige l'innovation» en rompant avec la stratégie de «type suiveur» du passé.

Renaissance de l'industrie manufacturière

Cet événement s'est tenu au centre d'innovation d'une usine intelligente à Ansan, dans la province du Gyeonggi. Plus de cent hauts officiels gouvernementaux, députés et entrepreneurs étaient présents.

Moon a cité des problèmes structurels tels que la baisse de l'âge de la population active, la crise dans de principales industries et la réduction des exportations attribuable au ralentissement de l'économie mondiale.

Il a désigné comme mots-clés les mots «intelligent», «respectueux de l'environnement» et «fusion».

La Corée du Sud compte avoir un total de 30.000 usines intelligentes sur le plan national d'ici 2022.

A cette fin, 2.000 nouvelles usines intelligentes, fonctionnant avec les technologies de l'intelligence artificielle, seront construites à l'horizon 2030.

Jusqu'à cette année-là, le gouvernement compte investir 8.400 milliards de wons (7,13 milliards de dollars) dans les activités des puces non-mémoire, de la bio-santé et des véhicules du futur, et plus de 180.000 milliards de wons seront investis par le secteur privé, selon Moon. Le gouvernement établira aussi un «fonds d'entreprise pour la restructuration innovante» d'une valeur de 5.000 milliards de wons, a-t-il ajouté.

Le président a appelé à des efforts concertés des milieux d'affaires, de l'Assemblée nationale et du gouvernement pour atteindre le but de faire de la Corée du Sud l'une des quatre puissances manufacturières mondiales et d'accroître le revenu par habitant à 40.000 dollars.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page