Go to Contents Go to Navigation

Des pièces clés de l'hélicoptère Surion garanties par le gouvernement français

National 25.06.2019 à 16h16
Hélicoptère militaire Surion. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 25 juin (Yonhap) -- Le gouvernement français s'est engagé à garantir la qualité des pièces clés produites par le fabricant Airbus Helicopters pour les hélicoptères militaires Surion dans le cadre des efforts pour renforcer la sécurité de ces engins, a annoncé mardi l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA).

Cette démarche intervient après qu'un MUH-1 Marineon, la variante marine du KUH-1 Surion, s'est crashé en juillet de l'année dernière à Pohang, une ville du sud-est du pays, tuant cinq membres d'équipage. L'investigation a pointé du doigt un mât du rotor défectueux fabriqué par Airbus Helicopters comme l'origine de l'accident.

En vertu de l'accord signé entre la DAPA et la Direction générale de l'armement (DGA) de la France, la qualité des 13 principaux composants fabriqués par Airbus pour le Surion sera garantie par le gouvernement français.

Les 13 composants, comprenant le mât du rotor et la boîte de vitesse, sont catégorisés comme des parties essentielles de l'aéronef, c'est-à-dire que tout dysfonctionnement ou toute absence de ces parties, ou tout défaut dans leur installation peut causer la perte de contrôle de l'appareil ou des dommages sérieux à l'hélicoptère en provoquant des blessures ou la mort des membres de l'équipage à bord.

L'accord est conforme au pacte international sur l'assurance de la qualité que la Corée du Sud a signé avec 23 pays, dont la France, les Etats-Unis, l'Allemagne et l'Australie.

«Cet accord contribuera à renforcer la sécurité en vol des hélicoptères Surion et à améliorer la qualité globale des produits», a dit Kang Eun-ho, un officiel de la DAPA.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page