Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Pas de sommet prévu entre Moon et Abe en marge du G20

National 25.06.2019 à 16h30
Le conseiller présidentiel aux affaires économiques Lee Ho-seung lors d'une conférence de presse sur le sommet du G20 tenue le mardi 25 juin 2019 à la Maison-Bleue.

SEOUL, 25 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in n'aura pas de réunion bilatérale avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe pendant le sommet du G20 cette semaine, a fait savoir mardi un officiel de Cheong Wa Dae, alors que les deux pays voisins sont en conflit sur leur histoire.

La Corée du Sud est «toujours» prête à tenir un sommet à part mais le Japon ne semble pas l'être, a dit l'officiel lors d'une conférence de presse sur le programme du chef de l'Etat pendant le sommet de G20 qui se déroulera à Osaka, au Japon, vendredi et samedi. Il s'agit de la première confirmation de la Maison-Bleue sur le fait qu'il n'y aura pas de tête-à-tête entre Moon et Abe en marge du sommet multilatéral.

Les officiels de Cheong Wa Dae avaient réitéré plus tôt qu'aucune décision n'avait encore été prise pour un sommet bilatéral. Il n'y a aucun signe d'amélioration des liens refroidis entre Séoul et Tokyo. La Corée du Sud avait proposé de former un fonds conjoint de compensation afin de résoudre la question des victimes sud-coréennes du travail forcé dans des usines japonaises lors de la Seconde Guerre mondiale. Mais le Japon a rejeté cette proposition.

Des observateurs diplomatiques ont dit qu'un sommet entre Moon et Abe pourrait être possible après les élections de la Chambre haute du Japon prévues le 21 juillet, comme la relation entre Séoul et Tokyo est un sujet politique sensible pour les deux côtés.

Moon prévoit de se rendre à Osaka jeudi et de prendre part à un dîner avec des membres de la communauté sud-coréenne au Japon, selon Kim Hyun-chong, chef adjoint du Bureau de la sécurité nationale de la Maison-Bleue.

Pendant les deux jours du sommet du G20, le président participera à des discussions sur les divers enjeux internationaux, y compris l'économie, le commerce, l'investissement et la vision internationale innovante et inclusive ainsi que le changement climatique, l'environnement et l'énergie.

«Le président Moon prendra la parole lors de la première session sur le thème de l'économie, du commerce et de l'investissement à l'échelle mondiale», a dit le conseiller présidentiel aux affaires économiques, Lee Ho-seung.

Moon présentera la politique budgétaire expansionniste de son gouvernement progressiste, y compris le récent projet de budget supplémentaire, et mettra l'accent sur la nécessité de coordination entre les pays membres du G20 sur les enjeux internationaux liés à l'économie mondiale, a-t-il ajouté.

Le président expliquera aussi les efforts déployés par la Corée du Sud pour réaliser la dénucléarisation complète et la paix durable sur la péninsule coréenne.

En marge du sommet multilatéral, Moon tiendra des réunions bilatérales avec la Chine, la Russie, l'Indonésie et le Canada avant de rentrer samedi à Séoul.

Lors de la discussion avec le président chinois Xi Jinping, Moon souhaite partager les résultats de sa visite d'Etat en Corée du Nord de la semaine dernière en soulignant les espoirs de la Corée du Sud pour un rôle constructif de Pékin dans la question de la péninsule coréenne. La date exacte du prochain sommet entre Moon et Xi n'a pas encore été fixée.

De plus, Moon projette de tenir des réunions officieuses avec les leaders de l'Argentine, de l'Inde et des Pays-Bas.

Par ailleurs, le chef de l'Etat accueillera le président américain Donald Trump ce week-end à Séoul.

Beaucoup anticipent que Trump pourrait visiter la Zone démilitarisée (DMZ), la frontière intercoréenne.

Il avait prévu un tel déplacement lors de son premier voyage en Corée du Sud en novembre 2017 mais l'avait dû annuler à cause du mauvais temps.

Un autre officiel de Cheong Wa Dae a écarté la possibilité d'une rencontre trilatérale entre les dirigeants des deux Corées et Trump au village de Panmunjom ou ailleurs ce week-end. Trump restera deux jours en Corée du Sud à partir de samedi après son sommet bilatéral avec Moon à la mi-avril.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page