Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Séoul et Riyad souhaitent étendre leur coopération et renforcer leurs liens

International 26.06.2019 à 21h55
Le président Moon Jae-in et Mohammed ben Salmane, prince héritier et vice-Premier ministre d'Arabie saoudite, échangent une poignée de main le mercredi 26 juin 2019 à Cheong Wa Dae.

SEOUL, 26 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et le prince héritier Mohammed ben Salmane sont convenus ce mercredi d'élargir le champs de la coopération dans divers domaines et renforcer les relations bilatérales.

«J'espère donner un nouvel élan aux relations bilatérales», a déclaré Moon lors de sa réunion avec le prince héritier et vice-Premier ministre d'Arabie saoudite, à Cheong Wa Dae.

«Depuis l'établissement des relations diplomatiques en 1962, les deux pays continuent à développer leurs relations amicales et de coopération gagnant-gagnant particulières, pendant plus d'un demi-siècle», a-t-il souligné.

L'Arabie saoudite est le premier fournisseur de pétrole brut et le premier marché étranger des projets de construction de la Corée du Sud, ainsi que son plus grand partenaire commercial au Moyen-Orient, a fait remarquer le chef de l'Etat.

«Les deux pays sont en train d'élargir l'horizon de coopération au-delà des secteurs de la construction et de l'énergie vers les nouvelles industries comme les technologies de l'information et de la communication et les infrastructures intelligentes, les secteurs stratégiques, à savoir la défense et l'industrie de la défense, et des domaines directement liés à la vie quotidienne du peuple comme la santé publique, les soins de santé et l'éducation», a-t-il noté.

Moon a également proposé de renforcer la coopération en vue d'assurer le succès de la vision 2030 du gouvernement saoudien, qui a beaucoup de points communs avec la politique innovante et inclusive de son administration.

Le prince héritier d'Arabie saoudite a de son côté souligné que la Corée du Sud et l'Arabie saoudite étaient des «pays frères» de longue date et «partenaires stratégiques» dans tous les domaines, allant de la politique à la sécurité en passant par la défense et la culture.

«J'espère que les entreprises des deux pays établiront des partenariats stratégiques et importants qui permettront de créer de la valeur ajoutée à travers des activités dynamiques», a déclaré le prince héritier.

Mohammed ben Salmane a de même présenté la vision 2030 de son pays qui a pour but de transformer le pays de manière structurelle pour en faire une économie prospère, une société dynamique et une nation prometteuse pour les investissements.

Moon et son interlocuteurs sont convenus d'accélérer la coopération pour réaliser le partenariat entre les deux pays dans le cadre de la vision 2030 soudienne et de mettre en place des bureaux chargés de sa mise en œuvre à Séoul et à Riyad.

Ils ont également décidé de diversifier la coopération dans de nouvelles industries à l'ère de la quatrième révolution industrielle.

Le prince héritier a également affiché son soutien aux efforts de Moon destinés à instaurer la paix sur la péninsule coréenne.

Les deux pays ont signé dix protocoles d'entente (MoU) pour promouvoir la coopération dans des domaines tels que les TIC, l'industrie automobile, l'économie basée sur l'hydrogène et les soins de santé.

Moon s'est félicité du soutien continu de l'Arabie saoudite aux efforts de la Corée du Sud pour instaurer la paix sur la péninsule coréenne.

Le président a organisé un déjeuner officiel à Cheong Wa Dae, auquel ont pris part une centaine de participants des secteurs politique, commercial et culturel des deux nations.

Les dirigeants de quatre conglomérats sud-coréens ont également assisté à la réunion: Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics; Chung Eui-sun, vice-président exécutif du groupe Hyundai Motor; Chey Tae-won, président du groupe SK et Koo Kwang-mo, président du groupe LG.

Moon et le prince Mohammed ont assisté à une cérémonie marquant la fin des travaux d'installations de production pétrochimique de S-Oil Corp., un grand raffineur sud-coréen qui appartient à Saudi Aramco, la compagnie pétrolière d'Etat saoudienne.

Les installations, situées à Ulsan, à 410 kilomètres au sud-est de Séoul, sont en opération depuis novembre. La cérémonie a eu lieu plus tôt dans la journée pour coïncider avec le voyage du prince héritier.

Plus tard dans la journée, le prince héritier a également tenu une réunion non prévue avec les quatre conglomérats et le président de Lotte Shin Dong-bin pour discuter des liens économiques entre les deux pays, selon des sources de l'industrie.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page