Go to Contents Go to Navigation

Samsung s'est assuré une certaine quantité de matériaux visés par les restrictions japonaises

Actualités 14.07.2019 à 16h45
Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, arrive à l'aéroport international de Gimpo après son voyage d'affaires au Japon le vendredi 12 juillet 2019.

SEOUL, 14 juil. -- Samsung Electronics Co. semble s'être assuré une quantité suffisante de matériaux de haute technologie essentiels à la production de semi-conducteurs et d'écrans dans un contexte de restrictions appliquées par le Japon à l'exportation de ces matériaux en Corée du Sud, ont fait savoir dimanche des sources suite au voyage d'affaires de leur chef à Tokyo.

Selon les sources, le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, a dit aux cadres lors d'une réunion spéciale tenue samedi que la société s'est assurée une quantité suffisante de matériaux visés par la restriction d'exportations du Japon, comme le polymère fluoré, pour continuer ses activités.

Au début de ce mois-ci, le Japon a annoncé le renforcement des régulations sur les exportations vers la Corée du Sud de trois matériaux considérés comme indispensables à la fabrication de puces et écrans.

«Grâce à la réaction rapide de Lee, Samsung s'est apparemment octroyé une bouffée d'oxygène quant à la situation sur les trois matériaux», a dit une source proche de cette affaire. «Il semble que (Samsung) ait ainsi parer au plus pressé.»

Les détails n'ont pas encore été dévoilés mais les sources disent que la quantité sera suffisante pour éviter pendant un moment les problèmes d'opération dans ses usines de production avec le stock existant.

Des sources proches de l'affaire estiment que les matériaux concernés ne seront pas importés directement des entreprises japonaises comme elles devraient être soumises aux régulations du gouvernement japonais.

Lee est rentré vendredi en Corée du Sud après une visite de six jours au Japon où il aurait rencontré des officiels japonais afin de trouver des solutions.

Néanmoins, Lee a également demandé aux cadres participants à la réunion spéciale de samedi de préparer un plan d'urgence, ajoutant que Samsung a besoin de se préparer à une éventuelle extension de la restriction à d'autres secteurs, comme les smartphones ou télévisions.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page