Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Moon et les chefs de partis politiques unis face aux restrictions japonaises des exportations

Actualités 18.07.2019 à 22h06

SEOUL, 18 juil. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et les dirigeants de cinq grands partis politiques ont présenté un front uni ce jeudi contre la mesure japonaise de restriction des exportations en Corée du Sud de certains matériaux technologiques.

Au cours de leur rencontre au bureau présidentiel, ils sont convenus de lancer un «organisme pan-national de coopération d'urgence» pour faire face au problème, selon le communiqué de presse conjoint.

Les participants à la réunion ont «partagé la vision que la mesure de restriction des exportations imposée par le Japon est une mesure injuste de représailles économiques qui contrevient à l'ordre du libre-échange», ont déclaré les porte-paroles des partis.

Ils ont appelé le Japon à retirer immédiatement le contrôle renforcé des exportations de matériaux essentiels à la fabrication de semi-conducteurs et d'écrans, qui a été appliqué il y a quelques semaines.

«Le gouvernement et les partis au pouvoir et de l'opposition sont convenus de créer et d'opérer un organe de coopération d'urgence pour une réponse pan-nationale, tout en faisant des efforts conjoints pour renforcer les fondamentaux de l'économie du pays et la compétitivité de l'industrie des matériaux/pièces/équipements», selon le communiqué conjoint.

Il est nécessaire de trouver des moyens pour que la Corée du Sud devienne moins dépendante du Japon dans l'approvisionnement des matériaux de base du secteur manufacturier, a ajouté le président.

Le président Moon Jae-in (3e à partir de la gauche) et les dirigeants de cinq partis politiques au bureau présidentiel ce jeudi 18 juillet 2019.
Le président Moon Jae-in prend des notes pendant que parle Hwang Kyo-ahn, le chef du Parti Liberté Corée, ce jeudi 18 juillet 2019 au bureau présidentiel à Séoul.

Moon et les dirigeants des partis ont clairement indiqué que la décision du Japon de retirer la Corée du Sud de la «liste blanche» des importateurs de confiance met en péril non seulement les liens entre Séoul et Tokyo, mais aussi la coopération en matière de sécurité en Asie du Nord-Est.

Tokyo devrait annoncer sa décision concernant le maintien de Séoul sur la liste blanche le 31 juillet ou le 1er août, a dit Chung Eui-yong, directeur de la sécurité nationale au bureau présidentiel, selon les hommes politiques.

A propos du renouvellement du pacte de partage d'informations militaires avec le Japon, Chung a dit que cela pourrait être reconsidéré, suivant la situation, ajoutant toutefois que la position actuelle de Séoul est de maintenir l'Accord de sécurité générale d'informations militaires (GSOMIA).

Certains des participants ont suggéré que le président envoie un envoyé spécial au Japon. En réponse, Moon a dit que cela pourrait être une option, mais qu'il était prudent quant au timing, a déclaré la porte-parole du bureau présidentiel Ko Min-jung a déclaré aux journalistes.

Les chefs des cinq grands partis présents étaient Lee Hae-chan du Parti Démocrate libéral; Hwang Kyo-ahn, du Parti Liberté Corée (PLC) conservateur; Sohn Hak-kyu du parti de centre-droit Bareunmirae; Sim Sang-jung, du Parti de la Justice progressiste et Chung Dong-young, du parti de centre-gauche Parti pour la Démocratie et la Paix.

La réunion intervient après des mois d'intenses divisions politiques, principalement centrées sur la campagne de réforme de l'administration Moon, la politique économique et la stratégie concernant la Corée du Nord.

Contrairement aux attentes de Moon, la question du budget supplémentaire n'a pas été abordée en détail pendant la rencontre, selon la porte-parole. Moon avait dit en début de réunion vouloir se focaliser sur deux questions urgentes, les relations avec le Japon et le projet de budget supplémentaire qui dort dans les tiroirs de l'Assemblée nationale depuis des mois.

Moon s'est entretenu en aparté avec le chef du PLC pendant environ 90 secondes à la fin de la réunion, selon la porte-parole.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page