Go to Contents Go to Navigation

Diminution de moitié du commerce extérieur de la Corée du Nord en 2018

Actualités 19.07.2019 à 10h14
Diminution de moitié du commerce extérieur de la Corée du Nord en 2018 - 1

SEOUL, 19 juil. (Yonhap) -- Le commerce extérieur de la Corée du Nord a reculé de 48,8% sur un an l'année dernière sur fond de sanctions internationales contre le régime communiste, a montré ce vendredi un rapport de l'Agence coréenne de promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA).

Les échanges commerciaux nord-coréens excluant ceux avec la Corée du Sud ont totalisé 2,84 milliards de dollars l'an dernier, selon le rapport.

«La taille du commerce (extérieur) de la Corée du Nord est passée pour la première fois en dessous de la barre des 3 milliards de dollars depuis l'arrivée au pouvoir du dirigeant Kim Jong-un, après s'être maintenue à 5,5-7,6 milliards de dollars», a déclaré un responsable de la KOTRA.

Plus précisément, les exportations nord-coréennes ont englobé 240 millions de dollars en 2018, soit une chute de 83,4% par rapport à l'année précédente, alors que les importations ont reculé de 31,2% pour se retrouver à 2,6 milliards de dollars.

Cette forte baisse du commerce international nord-coréen a été attribuée à une série de résolutions onusiennes adoptées contre Pyongyang pour ses essais nucléaires et balistiques.

La résolution 2371 du Conseil de sécurité des Nations unies mise en place en août 2017 interdit toutes les importations de charbon, minerais de fer et produits de la mer en provenance de la Corée du Nord et la résolution 2375 en vigueur depuis septembre de la même année celles de textile et vêtements. En vertu de la résolution 2397 adoptée en décembre 2017, il est interdit d'exporter vers le pays communiste des machines industrielles et véhicules et matériel de transport.

Les échanges commerciaux avec son plus grand partenaire commercial, la Chine, ont également diminué de près de moitié l'année dernière. Ils ont englobé 2,72 milliards de dollars, soit une contraction de 48,2% sur un an. Le déficit vis-à-vis de son allié communiste a bondi de 19,2% à 2,33 millions de dollars.

Malgré le recul du commerce, la dépendance commerciale de la Corée du Nord envers la Chine a atteint un record l'année dernière. La Chine a représenté 95,8% du total des échanges commerciaux nord-coréens, soit une augmentation de 1 point de pourcentage : 80,2% des exportations et 97,2% des importations nord-coréennes.

La Russie était le deuxième partenaire commercial du Nord, même si sa part ne s'est établie qu'à 1,2%, devant l'Inde et le Parkistan.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page