Go to Contents Go to Navigation

Trump : «Il y a eu une correspondance très positive avec la Corée du Nord»

Actualités 23.07.2019 à 09h15
Poignée de main

WASHINGTON, 22 juil. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré lundi qu'«il y a eu récemment une correspondance très positive avec la Corée du Nord» et que les deux parties se rencontreraient pour des discussions sur la question nucléaire lorsque le régime communiste sera prêt.

Les propos de Trump sont intervenus après que le président américain et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ont tenu une rencontre à l'improviste au village de la trêve de Panmunjom le 30 juin dernier et sont convenus de relancer des discussions de travail sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Interrogé par des journalistes pour savoir si des discussions ont été programmées, Trump a répondu : «Non, nous avons juste une très bonne relation et probablement ils aimeraient (nous) rencontrer.»

La reprise des négociations avait été prévue vers la mi-juillet mais la partie nord-coréenne n'aurait pas répondu à la proposition américaine pour des pourparlers.

«Nous verrons ce qui se passera», a déclaré Trump au début d'une réunion avec le Premier ministre pakistanais à la Maison-Blanche. «Il y a eu un peu de correspondance récemment, une correspondance très positive avec la Corée du Nord. Une fois de plus, il n'y a pas d'essai nucléaire, il n'y a pas de test de missile, il n'y a rien. Je suis persuadé que nous aurons une réunion, oui à un moment donné, lorsqu'ils seront prêts.»

La Corée du Nord a averti la semaine dernière que la reprise des négociations serait affectée si la Corée du Sud et les Etats-Unis tiennent les exercices militaires conjoints prévus le mois prochain. Le régime communiste décrit les exercices comme des «répétitions d'invasion».

Trump n'a pas répondu à la question de savoir si la correspondance a eu lieu entre lui et Kim.

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré lundi au cours d'une interview accordée à Fox News souhaiter que les Nord-Coréens «prennent une position qui est différente» quand ils reviendront à la table des négociations.

Lors d'une autre interview accordée à CBS, il a fait part de son espoir de voir les négociations débuter «bientôt» avant d'ajouter qu'elles seront «destinées pleinement à dénucléariser la Corée du Nord d'une manière qui présente beaucoup moins de risque au monde entier».

Trump a aussi évoqué un rapport du Washington Post soupçonnant le chinois Huawei d'avoir aidé à construire et maintenir le réseau sans fil commercial de la Corée du Nord.

Il a affirmé connaître «tout sur» la société chinoise qui est sur la liste noire américaine à cause d'inquiétudes sur la sécurité nationale.

«Nous devrons chercher à savoir», a dit Trump. «Notre relation avec la Corée du Nord est très bonne. Nous avons réellement établi une bonne relation avec Kim Jong-un.»

Le journal américain a rapporté que les relations alléguées entre Huawei et la Corée du Nord ont soulevé la question d'une éventuelle violation par la société chinoise des contrôles d'exportations des Etats-Unis pour installer des équipements en Corée du Nord.

Huawei utilise des technologies américaines dans ses composants, selon le quotidien. Le géant des technologies est au centre d'une guerre commerciale en cours entre Washington et Pékin.

Le gouvernement Trump exhorte ses alliés et pays partenaires à cesser d'utiliser les produits Huawei en raison des menaces pour la sécurité de leur réseau 5G sans fil.

Les Etats-Unis ont également averti qu'ils pourraient mettre fin au partage de renseignements avec les pays qui continueront à utiliser ces produits.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page