Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Les «nouveaux» missiles nord-coréens sont similaires à l'Iskander russe

Actualités 26.07.2019 à 15h15
Nouveau missile nord-coréen

SEOUL, 26 juil. (Yonhap) -- Les missiles de courte portée que la Corée du Nord a tirés hier étaient un nouveau type de missile balistique de courte portée similaire au missile russe Iskander, ont évalué ce vendredi les autorités militaires sud-coréennes.

Hier, la Corée du Nord a lancé deux missiles de courte portée vers la mer de l'Est près de la ville côtière orientale de Wonsan et tous les deux ont parcouru environ 600 km, selon un officier du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

L'armée avait initialement estimé les distances à 430 et 690 km, mais a obtenu ces nouvelles données à l'issue d'une analyse minutieuse menée conjointement par les services de renseignement sud-coréens et américains, a-t-il ajouté.

«Se démarquant de la trajectoire parabolique générale, l'Iskander présente une manœuvre de remontée dans la phase de plongée, et ce que la Corée du Nord a tiré hier a montré un schéma similaire», a noté l'officier.

Cette analyse est en phase avec le rapport de l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) de ce matin selon lequel son nouveau système d'arme guidée tactique possède des spécificités de «vol à basse altitude et d'orbite de vol sautillant».

La KCNA a également dit que les lancements ont permis encore une fois une «vérification satisfaisante quant à l'efficacité», laissant entendre que le développement du missile est presque achevé pour un déploiement sur le terrain.

Selon l'officier du JCS, les autorités militaires estiment que ce nouveau type de missile était similaire à ceux qui avaient été tirés en mai. Il a ajouté que ces lancements «semblent destinés à tester la nouvelle arme».

Le 4 mai dernier, le Nord a tiré une série de projectiles dont un «nouveau type d'arme guidée tactique» et des lance-roquettes multiples de 240 et 300 mm. Les projectiles avaient parcouru environ 70 et 200 km, selon le JCS.

Cinq jours plus tard, il a lancé une nouvelle série de projectiles dont deux missiles de courte portée qui ont volé 270 et 420 km.

Il y a plusieurs versions de l'Iskander et les spécificités détaillées de la version nord-coréenne ne sont pas connues. On sait toutefois que les missiles balistiques sol-sol sont capables de voler jusqu'à 500 km.

Pyongyang avait présenté sa version de l'Iskander pour la première fois lors d'une parade militaire en février 2018 mais n'avait pas effectué de tir d'essai jusqu'en mai dernier.

«Depuis son premier lancement en mai, la Corée du Nord aurait amélioré les capacités de la nouvelle arme», a noté une source militaire sous couvert d'anonymat.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page