Go to Contents Go to Navigation

Conflit commercial : Séoul accélère ses efforts pour déposer une plainte auprès de l'OMC

Economie 28.07.2019 à 11h34

SEOUL, 28 juil. (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen accélère actuellement les préparatifs pour déposer une plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), dans un contexte où le Japon cherche à supprimer la quatrième économie d'Asie de sa «liste blanche» de ses partenaires commerciaux, ont fait savoir ce dimanche des sources.

«Nous prévoyons de déposer une plainte auprès de l'OMC à une date qui convient à la Corée du Sud», a déclaré le vice-ministre du Commerce, Kim Seung-ho, la semaine dernière après être retourné de Genève où il a participé à une réunion de l'OMC afin d'obtenir le soutien de la communauté internationale contre les restrictions d'exportations de Tokyo.

Au début de ce mois-ci, le Japon a appliqué des réglementations strictes aux exportations vers la Corée du Sud de trois matériaux qui sont cruciaux pour la production de puces et d'écrans, disant que Séoul a un système laxiste de contrôle des marchandises qui peuvent être utilisées à des fins militaires.

Peu de temps après cette déclaration, le gouvernement sud-coréen a dit qu'il prendrait en considération toutes les mesures, dont le dépôt d'une plainte auprès de l'OMC, et a affirmé que toutes les allégations soulevées par le Japon sur le contrôle des exportations ne sont pas fondées.

Le Japon compte élargir ses restrictions de manière différente, en enlevant la Corée du Sud d'une liste de ses importateurs dans les semaines à venir. Cette mesure pourrait retarder ou empêcher l'approvisionnement de tels matériaux, car elle peut affecter plus de 1.000 articles.

Le gouvernement sud-coréen examine actuellement les détails de la requête, qui sera présentée devant l'OMC comme première étape de son action en justice.

Séoul cherche aussi à trouver des solutions diplomatiques avec le Japon.

La ministre des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha, profitera d'une série de discussions multilatérales en Thaïlande pour tenter de faire annuler les mesures de contrôle des exportations du Japon contre la Corée du Sud.

Kang assistera au rassemblement ministériel annuel qui aura lieu la semaine prochaine à Bangkok. Cette réunion verra aussi la présence des 10 membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean).

La ministre en charge des négociations commerciales, Yoo Myung-hee, s'est rendue cette semaine à Washington afin de souligner que les restrictions de Tokyo pourraient perturber les chaînes d'approvisionnement internationales et avoir des impacts négatifs non seulement sur les entreprises asiatiques mais sur les plus grandes économies du monde.

Conflit commercial : Séoul accélère ses efforts pour déposer une plainte auprès de l'OMC - 1

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page