Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La Corée du Nord tire des projectiles de courte portée non identifiés

National 02.08.2019 à 08h31
La Corée du Nord a testé un nouveau type de lance-roquettes multiple sous la direction du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le mercredi 31 juillet 2019, rapporte le lendemain la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 02 août (Yonhap) -- La Corée du Nord a lancé ce vendredi des projectiles de courte portée non identifiés en direction de la mer de l'Est, a rapporté le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud.

Les projectiles ont été tirés à 2h59 et 3h23 depuis Yonghung, dans la province du Hamgyong du Sud.

«Notre armée surveille de près la situation dans le cas où il y aurait d'autres lancements tout en se maintenant prête», a-t-il ajouté.

La semaine dernière, le Nord a testé deux missiles balistiques de courte portée sur sa côte est et a dit que les lancements étaient destinés à envoyer un «avertissement solennel» à la Corée du Sud pour ses prochains exercices militaires avec les Etats-Unis.

Mercredi, Pyongyang a lancé deux nouveaux missiles, selon le JCS. La Corée du Nord a contesté cette évaluation en disant qu'elle a testé un nouveau système de lance-roquettes.

Les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies interdisent à la Corée du Nord tout lancement de missile balistique.

Selon Reuters, deux officiels américains ont déclaré que de nouveaux tirs de projectiles ont été détectés aujourd'hui.

Les lancements n'ont pas posé de menace à l'Amérique du Nord, a dit l'un des deux officiels en ajoutant que l'on ne sait pas encore combien de projectiles ont été tirés.

A la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump a insisté sur le fait qu'il n'avait aucun problème avec ces lancers car il n'y a pas d'accord avec la Corée du Nord sur les missiles de courte portée.

Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus lors de leur rencontre à la frontière intercoréenne du 30 juin de relancer les discussions de travail sur la dénucléarisation du régime.

«Je pense que c'est largement sous contrôle», a dit aux journalistes Trump. A la question de savoir s'il peut toujours continuer les négociations de dénucléarisation avec Kim, le président américain a répondu : «Oh, bien sûr, car ce sont des missiles de courte portée.»

«Nous n'en avons jamais discuté. Nous avons discuté du nucléaire. Ce dont nous avons parlé est le nucléaire», a-t-il souligné.

Un haut officiel du gouvernement américain a déclaré que Washington suivait la situation.

«Nous sommes au courant des rapports publics sur les nouveaux tirs de missiles de la Corée du Nord aujourd'hui», a déclaré à l'agence de presse Yonhap l'officiel.

«Nous continuons à surveiller la situation et sommes en train de consulter étroitement nos alliés sud-coréen et japonais», a-t-il dit sous couvert d'anonymat.

La Corée du Nord a testé un nouveau type de lance-roquettes multiple sous la direction du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le mercredi 31 juillet 2019, rapporte le lendemain la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page