Go to Contents Go to Navigation

Un budget d'au moins 1.000 Mds de wons pour faire face aux restrictions japonaises l'année prochaine

Economie 04.08.2019 à 16h47

SEOUL, 04 août (Yonhap) -- La Maison-Bleue, le gouvernement et le parti au pouvoir, Parti démocrate (PD), sont convenus d'allouer au moins 1.000 milliards de wons du budget national pour l'année prochaine afin de faire face aux représailles économiques du Japon, a annoncé dimanche le député Cho Jung-sik, en charge des politiques du PD, lors d'une conférence de presse.

Les officiels du bureau présidentiel, de l'administration et du parti politique se sont réunis au Parlement pour discuter de politiques visant à faire face à la décision de Tokyo de supprimer la Corée du Sud de sa liste blanche des pays partenaires bénéficiant de sa confiance.

Ils se sont aussi mis d'accord sur l'élargissement du champ d'application de la loi spéciale sur la promotion des entreprises spécialisées dans les matériaux et les composants jusqu'aux entreprises d'équipements dans le cadre d'efforts institutionnels. Et cette loi se transformera de loi spéciale en loi permanente.

«Nous allons donner toute la priorité au renforcement de la compétitivité des entreprises de matériaux, de composants et d'équipements qui sont les clés de notre industrie et mobiliser à cet effet tous les moyens disponibles dont le budget, le droit, la fiscalité et la finance», a déclaré Cho.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page