Go to Contents Go to Navigation

Le salaire minimum horaire confirmé à 8.590 wons pour 2020

Economie 05.08.2019 à 11h12

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé lundi que le salaire minimum horaire serait bien de 8.590 wons (7,16 dollars) pour 2020, le montant qui avait été décidé précédemment, rejetant ainsi la demande du secteur du travail de négocier davantage.

Le ministère de l'Emploi et du Travail a publié le salaire minimum de l'année prochaine dans le journal officiel du gouvernement, en ajoutant qu'il sera appliqué uniformément dans tous les lieux de travail à partir du 1er janvier.

En juillet, le Conseil du salaire minimum, composé de représentants syndicaux et patronaux ainsi que d'experts, a décidé d'augmenter le salaire minimum de 2,9% pour l'année prochaine, constituant la hausse la plus lente de ces 10 dernières années sur fond de ralentissement économique et d'affaiblissement du marché du travail.

Le taux d'augmentation s'est ralenti drastiquement par rapport aux 10,9% pour 2019 et représente la progression la plus faible depuis 2010, année où le salaire minimum a augmenté de 2,8%.

Le secteur du travail a protesté véhément contre cette décision et a demandé au ministre de l'Emploi et du Travail de lancer le processus nécessaire pour le réviser.

Si les représentants syndicaux ou patronaux remettent en question la décision sur le salaire minimum, le ministre peut demander au Conseil de réfléchir encore sur la question si les députés estiment que les raisons de la demande sont raisonnables.

L'annonce du ministère était largement prévue, comme le gouvernement n'a jamais demandé au Conseil de réviser sa décision durant les 30 dernières années.

La hausse du salaire minimum vise à augmenter les revenus et la consommation et à stimuler la croissance économique selon la politique de croissance centrée sur les revenus du président Moon Jae-in. Dans ses promesses électorales, il s'était engagé à faire progresser le salaire minimum à 10.000 wons jusqu'en 2020.

Cependant, des petites entreprises et des commerces ont répondu à la brusque hausse du salaire de l'an dernier en licenciant des travailleurs à temps partiel, ce qui a entravé la création d'emplois.

Le secteur du travail a réagi avec colère à la décision sur le salaire pour 2020. Il a affirmé que le fait que le président échoue à tenir sa promesse signifie que le gouvernement abandonne sa politique de croissance centrée sur les revenus.

Le vice-ministre de l'Emploi et du Travail, Im Seo-jeong, a exprimé des regrets sur la décision qui est en deçà des attentes du secteur du travail, mais a souligné les efforts du gouvernement pour soutenir les travailleurs à bas revenus et régler les problèmes financiers auxquels font face les petites entreprises.

Le Conseil du salaire minimum a décidé le 12 juillet 2019 d'augmenter de 2,9% le salaire horaire minimum à 8.590 wons lors d'une réunion au complexe gouvernemental à Sejong.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page