Go to Contents Go to Navigation

Séoul prendra des mesures pour limiter la volatilité des marchés financiers

Economie 06.08.2019 à 13h49
Bang Ki-sun, le ministre adjoint de l'Economie et des Finances, lors d'une réunion avec des officiels financiers à Séoul, le mardi 6 août 2019. (Photo fournie par le ministère de l'Economie et des Finances. Revente et archivage interdits)

SEJONG, 06 août (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé mardi qu'elle prendrait les mesures nécessaires pour stabiliser ses marchés financiers en cas de volatilité excessive, laissant penser une possible intervention sur le marché des changes.

Cette déclaration est intervenue après que les Etats-Unis ont désigné la Chine comme un pays manipulateur de devises sur fond de tensions commerciales persistantes entre les deux plus grandes économies du monde.

Séoul surveille de près le marché des devises étrangères pour faire face aux incertitudes grandissantes liées à la décision des Etats-Unis, selon le gouvernement.

«Nous allons prendre des mesures de façons rapide et audacieuse pour stabiliser les marchés financiers avec un plan d'urgence pour faire face aux volatilités importantes», a dit Bang Ki-sun, le ministre adjoint de l'Economie et des Finances, lors d'une réunion avec des officiels concernés à Séoul.

Les propos de Bang laissent supposer que la Corée du Sud pourrait intervenir sur le marché des changes afin d'empêcher un fort recul de la monnaie locale face au dollar américain.

La monnaie coréenne s'échangeait à 1.218,65 wons contre un dollar américain à 9h47, une baisse de 3,35 wons par rapport à la clôture de la session précédente.

Lundi, le won s'est échangé à 1.215,30 contre le bien vert, le plus bas niveau en trois ans.

La Corée du Sud a dit que le won s'est déprécié excessivement avec la faiblesse du yuan chinois. La Chine a laissé son yuan passer pour la première fois depuis 11 ans en dessous de la barre des 7 dollars, en réponse apparemment à l'escalade des tensions commerciales avec Washington, notamment autour des droits de douane supplémentaires.

Les autorités financières sud-coréennes ont vendu 187 millions de dollars au second semestre de 2018 pour stabiliser le marché, a dit la BOK au mois de mars.

Et ce mardi, le Kospi, l'indice de la Bourse de Séoul, a chuté de 31,71 points ou 1,64% à 1.915,27 à 9h47 après avoir plongé jusqu'à 1.891,81 points.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page