Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

15 août

1945 -- La Corée est libérée de la domination coloniale du Japon, qui a débuté en 1910. Le même jour, Yeo Un-hyung (1886-1947), un nationaliste de gauche, met en place un comité de préparation des fondations du pays.

1948 -- Le gouvernement de la république de Corée est établi.

1953 -- Le gouvernement sud-coréen désigne à nouveau Séoul comme la capitale du pays, qui était Busan, une ville portuaire à 453 km au sud-est de Séoul. Le gouvernement avait déménagé la capitale à Busan après le début de la guerre de Corée, en juin 1950.

1974 -- Moon Se-kwang, un Japonais d'origine coréenne âgé de 23 ans, tente d'assassiner le président Park Chung-hee lors d'une cérémonie marquant l'anniversaire de la libération de la Corée de la domination coloniale du Japon. Park n'a pas été blessé, mais sa femme Yook Young-soo trouve la mort après avoir reçu une balle dans la tête. Moon sera arrêté, condamné à mort et exécuté.

1995 -- Le gouvernement sud-coréen commence à démolir un bâtiment qui avait été utilisé comme bureau du gouverneur général japonais pendant la colonisation japonaise de la péninsule coréenne.

2000 -- Des rencontres de familles séparées des deux Corées depuis la division de la péninsule en 1948 ont lieu à Séoul et Pyongyang. Les rencontres ont été organisées conformément à un accord passé lors du sommet historique intercoréen de Pyongyang en juin 2000.

2005 -- Les deux Corées organisent des rencontres de 40 familles séparées via la vidéo et ce pour la première fois.

2014 -- Le pape François célèbre une messe de l'Assomption de la Vierge Marie au Daejeon World Cup Stadium devant environ 50.000 personnes et participe à la cérémonie d'ouverture de la Journée de la jeunesse asiatique au sanctuaire Solmoe, le lieu de naissance du premier prêtre catholique coréen, Kim Tae-gon, à la ville portuaire de Dangjin, dans la province du Chungcheong du Sud.

(FIN)

Accueil Haut de page