Go to Contents Go to Navigation

L'Union eurasienne finalise des mesures de sauvegarde sur les importations d'acier sud-coréen

Economie 09.08.2019 à 22h54

SEOUL, 9 août (Yonhap) -- La Russie et quatre autres pays eurasiens ont décidé d'imposer un droit de douane de 20% sur les produits sud-coréens en acier laminé à chaud au-delà d'un quota annuel d'environ 1,33 million de tonnes à partir de décembre, a fait savoir ce vendredi le ministère sud-coréen du Commerce.

L'Union économique eurasienne (UAEU), composée de la Russie, de l'Arménie, du Bélarus, du Kazakhstan et du Kirghizistan, a décidé d'exclure les importations sud-coréennes d'acier enduit et laminé à froid de ses nouvelles mesures de sauvegarde, selon le ministère.

L'UAEU a ouvert une enquête de sauvegarde en août de l'année dernière, dans un contexte d'inquiétudes autour de l'afflux de produits sidérurgiques dans la région après que les Etats-Unis et l'Union européenne ont augmenté leurs droits de douane sur les importations d'acier.

«Comme les bobines enduites et laminées à froid ont été exclues de la mesure de sauvegarde de l'UAEU, les sidérurgistes n'auront pas de difficulté à exporter leurs produits en acier pour l'automobile vers la Russie», a déclaré un responsable du ministère.

L'exclusion des bobines laminées à froid permettra un approvisionnement stable en acier automobile, essentiel pour la fabrication des véhicules à l'usine de Hyundai Motor Co. en Russie.

Le responsable a dit ne pas s'attendre à un impact important sur les exportations du pays, car les sidérurgistes sud-coréens peuvent exporter des bobines laminées à chaud sans droits de douane à moins que le montant ne dépasse le quota annuel de 1.327.758 tonnes, soit la moyenne annuelle des importations 2015-2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page