Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Le dirigeant nord-coréen promeut des scientifiques pour leur contribution à la défense nationale

Actualités 13.08.2019 à 14h43

SEOUL, 13 août (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promu les scientifiques qui ont contribué au développement de nouveaux systèmes d'armement, a rapporté mardi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Kim a transmis l'ordre no.8 pour attribuer un rang militaire plus élevé aux scientifiques «dans le domaine des sciences de défense nationale» qui ont fortement contribué à l'amélioration des capacités d'auto-défense, selon le média nord-coréen.

Kim a loué les scientifiques pour avoir créé un «tournant marquant» dans le renforcement des capacités militaires du pays et «régler des problèmes technologiques hautement difficiles», selon la KCNA.

Le Rodong Sinmun, le journal officiel nord-coréen, a rapporté lui aussi l'ordre de Kim en première page avec la liste des scientifiques qui ont été promus.

Jon Il-ho, qui a accompagné Kim lors des dernier tirs de projectiles du Nord, a été promu au rang de trois étoiles, le rang le plus élevé parmi ceux qui ont fait l'objet de la promotion.

La position officielle de Jon n'a pas été communiquée mais il a souvent accompagné le dirigeant nord-coréen depuis 2017 lors des essais balistiques.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au premier rang, au centre, en noir) pose le mardi 6 août 2019 pour une séance photos avec un groupe de scientifiques et de soldats après l'inspection des tirs d'un «nouveau type de missiles tactiques guidés», a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

En Corée du Nord, les rangs militaires sont attribués à des civils en reconnaissance de leur contribution au pays.

Cette promotion a eu lieu après que la Corée du Nord a procédé à des essais de missiles ces dernières semaines. Le Nord a lancé samedi deux projectiles qui seraient des missiles balistiques de courte portée, la cinquième série de lancements depuis la fin du mois de juillet.

Pyongyang a affirmé avoir testé de nouvelles armes tactiques guidées le 25 juillet et un nouveau système de lance-roquettes multiple guidé lors de ses deux tirs qui ont eu lieu respectivement les 31 juillet et 2 août.

Plus tôt, le dirigeant nord-coréen a inspecté un sous-marin nouvellement construit, considéré par l'armée sud-coréenne comme étant capable de transporter plusieurs missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS).

Après les tirs d'un «nouveau type de missiles tactiques guidés» le 6 août, les médias nord-coréens ont rapporté que Kim a pris des photos avec des scientifiques et travailleurs dans le domaine des munitions, ce qui suggérerait l'achèvement du développement des nouvelles armes que le Nord a testées, selon des observateurs.

Un officiel du ministère de l'Unification a déclaré que la récente promotion viserait à encourager les officiels militaires et à renforcer l'unité interne.

«Plus d'analyses sont nécessaires mais il est difficile de dire que la promotion est directement liée aux récents tirs de missiles», a ajouté l'officiel.

Jon Il-ho (cerclé) manifeste sa joie le mardi 2 août 2019 avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au centre) après les essais d'un «nouveau type de missiles tactiques guidés» dans cette photo publiée le lendemain par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page