Go to Contents Go to Navigation

Samsung Electronics : la part sur le marché des puces NAND et le chiffre d'affaires en hausse au T2

Actualités 16.08.2019 à 11h44

SEOUL, 16 août (Yonhap) -- La part de Samsung Electronics Co. sur le marché mondial des mémoires flash NAND et son chiffre d'affaires ont augmenté au deuxième trimestre en rythme trimestriel grâce au redressement de la demande pour certains produits clés, a fait savoir vendredi DRAMeXchange.

Selon ce dernier, les exportations de puces NAND de Samsung ont bondi de 30% sur la période avril-juin grâce à la reprise de la demande en puces pour serveurs et à l'adoption croissante de produits de haute capacité dans divers appareils.

Le chiffre d'affaires provenant des puces NAND de Samsung a progressé de 16,6% en glissement trimestriel à 3,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, comme la baisse des prix de vente de 15% a rongé ses marges.

Sa part de marché a été de 34,9% à la fin du deuxième trimestre, en hausse de 5 points de pourcentage sur un trimestre, représentant l'augmentation la plus rapide parmi les cinq premiers fournisseurs, a noté DRAMeXchange.

Les parts de marché et chiffres d'affaires des principaux fournisseurs de puces NAND. (Capture d'écran du site Internet de DRAMeXchange. Revente et archivage interdits)

Un autre fabricant de puces coréen, SK hynix Inc., a vu ses exportations de puces NAND bondir de 40% en rythme trimestriel, alors que ses ventes ont progressé de 8,1% sur un trimestre à 1,1 milliard de dollars, selon DRAMeXchange.

Sa part s'est élevée à 10,3%, soit 0,8 point de pourcentage de plus qu'il y a trois mois. SK hynix est devenu ainsi le cinquième plus grand fournisseur de puces NAND au monde.

Bien que les expéditions de mémoires flash NAND des grands fournisseurs aient crû de 15% pendant la période avril-juin par rapport au précédent trimestre, leur bénéfice total tend à rester plat comme les prix continuent à reculer du fait d'un niveau élevé de stock.

«Même si la demande pendant la haute saison devrait stimuler les exportations au troisième trimestre, la demande sera probablement plus faible que les années précédentes en raison des conflits géoéconomiques», a indiqué DRAMeXchange dans son rapport.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page