Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Cheong Wa Dae demande à la Corée du Nord d'arrêter de tirer des «projectiles»

Actualités 16.08.2019 à 14h42

SEOUL, 16 août (Yonhap) -- Le bureau présidentiel a appelé ce vendredi la Corée du Nord à arrêter de tirer des projectiles, s'inquiétant que de tels tirs ne fassent monter les tensions dans la péninsule.

Informant les médias des résultats de la réunion d'urgence du Conseil de sécurité nationale (NSC) tenue via visioconférence, le bureau présidentiel a dit que les deux projectiles tirés dans la matinée étaient de «courte portée», sans en dire plus.

La réunion du Comité permanent du NSC a été présidée par Chung Eui-yong, le chef du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae.

Chung et les autres responsables de la sécurité nationale ont effectué «une révision générale des conditions de la sécurité militaire» sur la péninsule coréenne, selon Cheong Wa Dae.

A propos des tirs de missiles et de projectiles de la Corée du Nord ces dernières semaines, ils ont noté qu'ils ont eu pour but de protester contre les exercices militaires combinés de poste de commandement actuellement menés par la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Ils se sont dits inquiets que l'attitude du Nord exacerbe les tensions sur la péninsule et l'ont appelé à mettre un terme aux tirs de projectiles, selon le communiqué du bureau présidentiel.

Une analyse détaillée des projectiles tirés par le Nord plus tôt en mer de l'Est est en cours, en coopération avec les autorités de la défense des alliés.

Les projectiles ont été tirés de la côte est nord-coréenne, a annoncé plus tôt l'armée sud-coréenne. Ils ont tous deux volé environ 230 km à une altitude maximale de 30 km et une vitesse maximale de Mach 6,1, selon le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

Il s'agit de la sixième série de tirs de missiles balistiques ou de projectiles depuis la fin du mois de juillet en Corée du Nord.

Après les trois précédents lancements nord-coréens qui ont eu lieu respectivement les 2, 6 et 10 août derniers, Cheong Wa Dae a tenu dans son bunker des réunions d'urgence des ministres liés à la sécurité dirigées par Chung auxquelles ont participé le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo, le directeur du Service national du renseignement (NIS) Suh Hoon et d'autres conseillers présidentiels.

Les participants du Comité permanent du NSC incluent aussi les ministres des Affaires étrangères et de l'Unification, le secrétaire général du bureau présidentiel et le chef du bureau de coordination des politiques du gouvernement.

La précédente réunion d'urgence du Comité permanent du NSC avait été convoquée le 31 juillet après les tirs de missiles balistiques de courte portée présumés du Nord.

Réunion des ministres de la sécurité présidée par Chung Eui-yong, le chef du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae (3e à partir de la gauche), le 2 août 2019 suite à des tirs de missiles de la Corée du Nord. (Archivage et revente interdits)

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page