Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud se dirige vers la gratuité des lycées

Actualités 19.08.2019 à 15h34
Photo d'une classe d'un lycée coréen prise le 4 juin 2019.

SEOUL, 19 août (Yonhap) -- La Corée du Sud a fait un premier pas vers la gratuité de l'enseignement dans les lycées en supprimant tous les frais de scolarité pour les élèves de troisième année à partir du second semestre de cette année, a annoncé lundi le ministère de l'Education.

Alors que la rentrée a eu lieu aujourd'hui dans certains lycées après la longue période de vacances d'été, près de 439.700 élèves de dernière année de lycée bénéficieront d'une éducation gratuite au semestre d'automne, a dit le ministère, en notant que le montant de la couverture par élève est estimé à 749.000 wons (620 de dollars), comprenant les frais de scolarité, fonctionnement et manuels scolaires.

Le nombre de bénéficiaires de cette mesure s'élèvera l'année prochaine à 880.000, pour les élèves de deuxième et troisième années, et jusqu'à 1,26 million pour tous les lycéens en 2021, année à partir de laquelle les lycéens n'auront plus à payer de frais d'admission dès la première année.

Actuellement en Corée du Sud, seuls les écoles primaires et les collèges sont gratuits.

En avril dernier, l'administration de Moon Jae-in et le parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD), sont convenus de rendre gratuit l'enseignement au lycée en 2021 dans le cadre des efforts pour assurer le droit à l'éducation des citoyens et aider les classes populaires à réduire leurs dépenses dans l'éducation.

Le programme d'éducation gratuite s'appliquera à tous les lycées, publics et privés, hormis les établissements privés autonomes et les lycées de langues étrangères et d'art.

«L'enseignement gratuit aura pour effet de réduire les dépenses jusqu'à 1,58 million de wons par an et par élève et de permettre aux ménages d'augmenter leur revenu disponible d'un maximum de 130.000 wons par mois. Cela profitera en particulier aux travailleurs indépendants, petits commerçants, employés des PME et autres gens ordinaires», a dit un officiel du ministère.

Le budget nécessaire pour la scolarité gratuite dans les lycées cette année est de 252 milliards de wons, qui seront pris en charge par les rectorats de 17 grandes villes et provinces.

Ce dispositif devrait coûter environ 2.000 milliards de wons chaque année à partir de 2024.

Le gouvernement, le PD et Cheong Wa Dae ont déposé un projet de loi imposant la prise en charge de 47,5% du budget total par le gouvernement central et les rectorats et de 5% par les collectivités locales.

Cependant, ce projet de loi n'a pas encore été adopté par la commission de l'éducation de l'Assemblée nationale comme le parti d'opposition, le Parti Liberté Corée (PLC), propose de rendre gratuits les frais de scolarité pour tous les lycéens en même temps. Selon le PLC, la gratuité sélective, pour les lycéens de dernière année, semble avoir une intention politique visant à influencer les jeunes de 18 ans d'aujourd'hui qui auront le droit de vote pour les prochaines élections législatives.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page