Go to Contents Go to Navigation

Hyundai Motor a investi près de 78 Mds de wons dans 6 jeunes pousses étrangères au S1

Economie 20.08.2019 à 10h41
(Photo fournie par Hyundai Mobis. Revente et archivage interdits)
Le Hyundai Nexo équipé du système de conduite autonome d'Aurora. (Photo fournie par le groupe Hyundai Motor. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 20 août (Yonhap) -- Hyundai Motor Co. a déclaré ce mardi avoir effectué au premier semestre de nouveaux investissements importants dans six jeunes pousses étrangères spécialisées dans les technologies de la voiture du futur.

Plus précisément, le numéro un de l'industrie automobile sud-coréenne a investi au total 77,9 milliards de wons (64,3 millions de dollars) dans six start-up, à savoir AudioBurst, Realtime Robotics, Aurora Innovation, Funshare, Aryballe Technologies et DeepGlint.

Parmi elles, DeepGlint a reçu la somme la plus importante, 41,7 milliards de wons. En mai dernier, Hyundai a racheté 6,48% des parts de la jeune pousse chinoise spécialisée dans l'intelligence artificielle, en particulier la reconnaissance faciale, dans le but de participer à sa gestion. Les deux sociétés avaient signé un partenariat de coopération technologique en marge du salon électronique CES Asia 2018 en juin de l'année dernière à Shanghai.

Par ailleurs, Hyundai Mobis Co., fabricant de pièces détachées automobiles et filiale du groupe Hyundai Motor, a également investi 5,9 milliards de wons dans DeepGlint dans le cadre d'un partenariat stratégique destiné à s'assurer des technologies de reconnaissance de gestes par apprentissage profond.

En outre, le constructeur automobile sud-coréen a injecté 23,9 milliards de wons dans Aurora Innovation. Sa société sœur, Kia Motors Corp., a aussi investi 5,9 milliards de wons dans cette jeune pousse américaine concentrée sur les technologies de voiture autonome au premier semestre de cette année.

Hyundai Motor détient aussi une part de 5,35% dans l'israélien AudioBurst. La plate-forme de recherche audio a également soulevé des fonds auprès de Samsung Electronics Co. et LG Electronics Inc.

En mai dernier, la société coréenne a financé la start-up américaine Realtime Robotics à hauteur de 1,75 milliard de wons pour une part de 2,62%. Cette dernière a développé un processeur qui sera appliqué à des voitures autonomes.

De même, Hyundai a investi 1,53 milliard de wons dans Aryballe Technologies, start-up française à l'origine d'une technologie de nez olfactif universel, et 2,9 milliards de wons dans Funshare, fabricant de caméras d'action.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page