Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud va investir 4.700 Mds de wons dans les secteurs innovants

Actualités 21.08.2019 à 11h21
Le ministre de l'Economie et des Finances, Hong Nam-ki (2e à partir de la dr.), prend la parole lors d'une réunion sur les moyens de revitaliser l'économie du pays à la Banque d'import-export de Corée (Korea Eximbank) à Séoul, le mercredi 21 août 2019.

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- La Corée du Sud investira 4.700 milliards de wons (3,89 milliards de dollars) en 2020 en vue de dynamiser les industries innovantes qui pourront servir de nouveaux moteurs de croissance pour le pays, a déclaré mercredi Hong Nam-ki, le ministre de l'Economie et des Finances.

La somme de 1.700 milliards de wons sera investie dans les données, les services du réseau 5G et l'intelligence artificielle (IA) l'année prochaine avec un montant supplémentaire de 3.000 milliards de wons pour les systèmes de semi-conducteurs, la biosanté et les véhicules du futur, a-t-il précisé.

«Le plan d'investissement dans les infrastructures phares et les nouvelles industries consiste à élargir la croissance innovante jusqu'à d'autres secteurs industriels», a dit Hong lors d'une réunion pour trouver des moyens de relancer l'économie et promouvoir la croissance innovante.

A cette fin, le gouvernement mettra en place un programme de «vouchers IA» pour les PME et encouragera les nouveaux projets qui pourraient profiter aux autres secteurs, a ajouté Hong qui occupe également le poste de vice-Premier ministre de l'Economie.

La Corée du Sud cherche à dynamiser l'économie hydrogène et d'autres secteurs innovants comme des nouveaux moteurs de croissance dans un contexte de ralentissement des exportations et investissements.

A la fin du mois de juillet, le président Moon Jae-in s'est engagé à renforcer les efforts du gouvernement pour promouvoir la croissance innovante dans le secteur manufacturier, notamment en soutenant les start-up ayant une compétitivité mondiale pour faire face dans une optique à long terme à la pression commerciale du Japon.

Son engagement est intervenu après que le Japon a renforcé les régulations d'exportation vers la Corée du Sud pour trois matériaux essentiels dans la production de semi-conducteurs et d'écrans au début de juillet comme une mesure de représailles dans le conflit historique concernant le travail forcé pratiqué par le Japon durant la guerre.

Hong a aussi dit que le gouvernement adopterait des mesures variées en vue d'installer une économie à haute efficacité énergétique, y compris des subventions pour l'achat des téléviseurs, réfrigérateurs et autres appareils électroménagers économes en énergie.

Les sociétés publiques chargées de l'approvisionnement en énergie, comme Korea Electric Power Corp. et Korea Gas Corp., se fixeront pour objectif d'économiser de l'énergie et investiront davantage pour obtenir une meilleure efficacité énergétique, a-t-il ajouté.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page