Go to Contents Go to Navigation

GSOMIA : Esper fait part de ses préoccupations sur la décision de Séoul

International 23.08.2019 à 11h50
Le ministre de la Défense, Jeong Kyeong-doo, et son homologue américain, Mark Esper, posent pour une séance photos au bâtiment du ministère à Séoul, le vendredi 9 août 2019.

SEOUL, 23 août (Yonhap) -- Le secrétaire américain à la Défense Mark Esper a manifesté ses préoccupations sur la décision de la Corée du Sud de mettre fin à l'Accord de sécurité générale d'informations militaires (GSOMIA) avec le Japon quand il s'est entretenu au téléphone avec le ministre de la Défense Jeong Kyeong-doo, a fait savoir vendredi un officiel du ministère.

«Notre ministre a présenté à Esper les raisons détaillées de la décision de la Corée du Sud, dont les réactions peu sincères du Japon aux divers efforts de la Corée du Sud (pour résoudre les problèmes)», a dit l'officiel à des journalistes.

«En exprimant ses préoccupations, le secrétaire a souligné l'importance d'une coopération sécuritaire continue entre les trois pays», a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a annoncé hier sa décision de mettre un terme au GSOMIA sur fond de restrictions d'exportations imposées par le Japon dans le cadre de représailles apparentes contre les verdicts rendus par la Cour suprême sud-coréenne quant au travail forcé en temps de guerre.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page