Go to Contents Go to Navigation

L'ancien patron de YG interrogé sur des accusations de jeux d'argent et proxénétisme

Hallyu 29.08.2019 à 14h32

SEOUL, 29 août (Yonhap) -- Yang Hyun-suk, ancien patron de YG Entertainment, s'est présenté jeudi pour l'investigation de la police sur des allégations selon lesquelles il aurait joué à des jeux d'argent à l'étranger et organisé des services sexuels pour des investisseurs étrangers.

Agé de 49 ans, Yang, vêtu d'un costume noir, est arrivé à 9h51 au bureau de l'équipe d'enquête sur les crimes intellectuels de l'Agence de la police de Séoul (SMPA), à Mok-dong, dans le sud de Séoul. Il a été convoqué en qualité de suspect.

Alors que des journalistes lui ont demandé s'il admettait les allégations sur les jeux d'argent, Yang a répondu brièvement que «je me soumettrai sincèrement à l'investigation policière». Il a donné la même réponse aux questions sur ses violations présumées de la loi sur le change. Il n'a toutefois pas donné de réponse quand des journalistes lui ont demandé de faire un commentaire sur les accusations de proxénétisme.

Les enquêteurs ont dit qu'ils interrogeraient Yang de manière intense sur toutes les accusations à son encontre.

Yang Hyun-suk, ancien patron de la maison de production de Bigbang, YG Entertainment, et soupçonné d'avoir joué régulièrement de l'argent à l'étranger, comparaît à l'Agence de la police de Séoul, le jeudi 29 août 2019.

Passé du statut de star à celui de gourou de la K-pop, Yang a démissionné en juin de son poste de patron de YG Entertainment comme des artistes célèbres ont été impliqués dans une série de scandales, dont des allégations de consommation de drogue.

Yang fait face avec Seungri, ancien membre du groupe de K-pop Bigbang, à des allégations selon lesquelles il aurait joué de l'argent à l'étranger et violé la loi sur le change.

Seungri, de son vrai nom Lee Seung-hyun, a été aussi convoqué hier par une équipe spéciale de la police et a été questionné pendant plus de 12 heures.

Yang et Seungri sont accusés d'avoir participé régulièrement à des jeux d'argent dans des casinos à Las Vegas. Ils auraient parié respectivement un milliard de wons (environ 823.000 dollars) et 2 milliards de wons.

La police a récemment perquisitionné le siège de YG Entertainment et interdit les deux hommes de quitter le pays.

Yang a été mis en examen en juillet pour avoir arrangé des services sexuels pour des investisseurs étrangers en 2014. A la fin de juin, il a été interrogé par la police pour une affaire de prostitution en qualité de témoin.

Avant d'être accusé d'avoir joué à des jeux d'argent à l'étranger, Seungri a vu son dossier être renvoyé au Parquet en juin pour des allégations de détournement de fonds et proxénétisme.

Seungri a mis un terme à toutes ses activités professionnelles en mars après qu'une boîte de nuit a été impliquée dans une affaire de consommation de drogue et d'abus sexuels.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page