Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

02 septembre

1999 -- La Corée du Nord prétend que la NLL (Ligne de limite Nord), qui sépare les deux Corées en mer Jaune, n'est pas valide, en déclarant une nouvelle frontière maritime. La NLL a été fixée par le Commandement des Nations unies (UNC) à la fin de la guerre de Corée, après la signature de l'accord d'armistice en 1953.

2000 -- La Corée du Sud libère 63 anciens espions nord-coréens dans le cadre de la réconciliation entre Séoul et Pyongyang. Les anciens espions sont libérés après avoir purgé de longues peines de prison, jusqu'à 40 ans pour certains.

2010 -- Le Grand Parti national (GPN), le parti de la majorité, décide d'expulser le député Kang Yong-seok pour avoir harcelé sexuellement par la parole une jeune fille lors d'une rencontre avec des étudiants. Kang avait fait des remarques sexistes à une étudiante désireuse de devenir animatrice de télévision lors d'une réunion avec un groupe d'étudiants qui participaient à un concours de débats organisé par l'Assemblée nationale le 16 juillet de la même année.

2016 -- Samsung Electronics Co. annonce la suspension des ventes du Galaxy Note 7 après que plusieurs appareils ont pris feu en se rechargeant.

2018 -- Le président Moon Jae-in nomme son conseiller à la sécurité nationale, Chung Eui-yong, à la fonction d'envoyé spécial pour la Corée du Nord, pour diriger une délégation de cinq membres lors d'une visite à Pyongyang, le 5 septembre, au cours de laquelle les deux parties conviendront d'organiser un deuxième sommet entre Moon et le dirigeant Kim Jong-un du 18 au 20 septembre dans la capitale nord-coréenne.

(FIN)

Accueil Haut de page