Go to Contents Go to Navigation

Séoul appelle le Japon à interdire l'usage du drapeau impérial pendant les Jeux olympiques de Tokyo

Actualités 03.09.2019 à 17h28

SEOUL, 03 sept. (Yonhap) -- Le gouvernement a ce mardi appelé le Japon à revoir sa position concernant l'usage du drapeau impérial japonais, vu comme un symbole du passé militariste du Japon en Corée et en Asie, pendant les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Selon un média local, le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo a fait savoir qu'il n'empêchera pas les spectateurs de porter des vêtements imprimés du drapeau du soleil levant, ou d'apporter ces drapeaux aux compétitions, pour la raison qu'il s'agit d'un motif fréquemment utilisé dans le pays.

«Le Japon doit bien savoir que le drapeau du soleil levant est perçu par de nombreuses nations voisines comme le symbole de son militarisme et de son impérialisme. Il doit faire face humblement à cette histoire», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Kim In-chul lors d'un point de presse.

«(Le gouvernement) travaillera avec les ministères concernés pour corriger la situation», a-t-il ajouté.

Utiliser un événement sportif à des fins politiques contrevient aux codes éthiques, a déclaré un fonctionnaire du ministère.

Des responsables du Comité sportif et olympique coréen se sont rendus à Tokyo à la fin du mois dernier et ont rencontré leurs homologues japonais pour déposer une plainte et exiger un changement de position. Tokyo aurait refusé de donner une réponse définitive.

La commission parlementaire sud-coréenne de la culture, des sports et du tourisme a approuvé la semaine dernière une motion exhortant Tokyo à interdire l'utilisation du drapeau pendant les Jeux olympiques.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Kim In-chul le 23 avril 2019 à Séoul.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page