Go to Contents Go to Navigation

Un concert près de la DMZ fête le premier anniversaire de la Déclaration de Pyongyang

Sport/Culture 09.09.2019 à 22h48
Le violoncelliste Yo-Yo Ma lors du DMZ Peace Concert le 9 septembre 2019 à la gare Dorasan. (Photo fournie par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Archivage et revente interdits)
Le DMZ Peace Concert le 9 septembre 2019 à la gare Dorasan. (Photo fournie par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Archivage et revente interdits)
Le DMZ Peace Concert le 9 septembre 2019 à la gare Dorasan. (Photo fournie par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Archivage et revente interdits)

SEOUL/PAJU, 09 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud a organisé ce lundi à la frontière intercoréenne un concert pour célébrer le premier anniversaire du dernier sommet intercoréen.

Le DMZ Peace Concert, le premier du genre, a réuni des musiciens de tous genres à la gare Dorasan, au sud de la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise les deux Corées.

Une troupe de jeunes danseurs de masques traditionnels coréens, The Greatest Masque, a mis en scène un spectacle de danse dynamique, suivi d'une suite pour violoncelle de Bach interprétée par le célèbre musicien américain d'origine chinoise Yo-Yo Ma.

«J'ai un rêve, un rêve de jouer à la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord», a déclaré Yo-Yo Ma devant l'auditoire, avant d'ajouter que son rêve s'est réalisé aujourd'hui.

Le violoncelliste a déclaré que la culture bâti des liens de confiance et un pont entre les gens et que le fait d'être ensemble peut rendre possible ce qui est impossible, avant d'interpréter «Longing for Mount Kumgang», une chanson coréenne très aimée qui parle du souhait de réunification avec la Corée du Nord.

Le ministère de la Culture a organisé l'événement pour célébrer le premier anniversaire du troisième sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 19 septembre dernier et pour promouvoir la DMZ comme un symbole de paix. Les deux dirigeants ont signé la Déclaration de Pyongyang à la fin du sommet de Pyongyang en reconnaissance de leur détermination commune à mettre fin aux hostilités militaires de part et d'autre de la frontière et à renforcer la coopération.

La scène a ensuite été investie par le pianiste Kim Cheol-woong, un Nord-Coréen qui a fait défection en Corée du Sud en 2002 alors qu'il était le plus jeune pianiste principal de l'Orchestre symphonique d'Etat de la Corée du Nord.

Kim a joué une vieille chanson coréenne composée par Hong Nan-pa et une sonate pour piano inspirée de l'air traditionnel coréen «Arirang».

«Il n'y a pas beaucoup de chansons que les Sud-Coréens et les Nord-Coréens peuvent chanter ensemble. J'espère que je pourrai visiter ma ville natale, et j'attends le jour où l'on pourra se rendre à Pyongyang», a-t-il dit.

Le duo féminin Rooftop Moonlight a ensuite ajouté une touche de jeunesse au concert avec leurs chansons de K-pop enjouées.

La finale du spectacle a réuni Yo-Yo Ma; Ahn Sook-sun, maître chanteur de l'opéra coréen traditionnel «pansori»; et l'éminent percussionniste et interprète traditionnel coréen Kim Deok-su, ainsi que le pianiste Lim Dong-chang, dont l'interprétation conjointe de «Arirang» a fait sensation auprès du public.

«J'ai eu la chance de pouvoir traverser la DMZ à pied pour jouer à Pyongyang en 1990. Alors que je conduisais de Séoul jusqu'ici, j'aurais souhaité pouvoir continuer à conduire jusqu'à Pyongyang», a dit Kim.

Une cérémonie de vœux de paix entre les deux Corées a clôturé le concert de deux heures et les spectateurs ont été invités à attacher ensemble des rubans devant la scène.

Le concert a réuni les ministres sud-coréens de la Culture, de l'Unification et des Affaires étrangères et l'ambassadeur britannique en Corée du Sud, Simon Smith.

Parmi les personnes invitées figuraient également des transfuges nord-coréens, des vétérans de la guerre de Corée, des soldats sud-coréens et américains stationnés près de la frontière et des civils sud-coréens dont les villes natales se trouvent en Corée du Nord.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page