Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La Corée du Nord tire des projectiles non identifiés vers la mer de l'Est

Corée du Nord 10.09.2019 à 08h53
La Corée du Nord a testé un nouveau type de lance-roquettes multiple sous la direction du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le mercredi 31 juillet 2019, rapporte le lendemain la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 10 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a tiré mardi deux projectiles non identifiés vers la mer de l'Est depuis sa région ouest, a fait savoir l'armée sud-coréenne, quelques heures après que la nation communiste a proposé une reprise des discussions sur le nucléaire avec les Etats-Unis.

Les projectiles ont été lancés dans la direction est depuis une île de la province du Pyongan du Sud, a indiqué le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) sans fournir de détails sur le type des projectiles, la distance parcourue et l'altitude atteinte.

«Notre armée surveille de près la situation dans l'éventualité de lancements supplémentaires et maintient une posture prête», a dit le JCS dans un communiqué.

Le lancement est intervenu seulement quelques heures après que la première vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères, Choe Son-hui, a exprimé l'intention de Pyongyang de reprendre les discussions sur la dénucléarisation avec les Etats-Unis à la fin de septembre et a demandé que Washington vienne avec une nouvelle proposition acceptable.

Les tirs d'aujourd'hui pourraient avoir pour but de renforcer le pouvoir de négociation de Pyongyang avant la reprise des pourparlers nucléaires qui sont dans l'impasse depuis la rupture du sommet en février entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

Il s'agit de nouveaux lancements après les séries de tirs de missiles et roquettes que Pyongyang a effectués ces derniers temps pour protester contre l'exercice militaire conjoint de Séoul et Washington. Le régime nord-coréen a procédé à des lancements le 24 août et a dit avoir testé un nouveau lance-roquettes multiple de «très grande taille».

Le mois dernier, le dirigeant nord-coréen a envoyé une lettre au président Donald Trump et a promis d'arrêter ce genre d'actes militaires lorsque l'exercice militaire conjoint se terminera. Séoul et Washington ont achevé leur exercice le mois dernier mais la Corée du Nord a poursuivi les lancements.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page