Go to Contents Go to Navigation

Pas moins de 1.200 stations de recharge hydrogène seront construites d'ici à 2040

Economie 10.09.2019 à 16h56

SEOUL, 10 sept. (Yonhap) -- Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie a déclaré mardi qu'il installerait environ 1.200 stations de recharge hydrogène à travers le pays d'ici à 2040 dans le cadre de sa vision pour faire de l'hydrogène la principale source d'énergie du pays.

Afin de sensibiliser sur les installations de production d'hydrogène, le ministère a tenu une cérémonie marquant le lancement d'une nouvelle station devant le bâtiment de l'Assemblée nationale, dans l'ouest de Séoul.

La station de recharge peut alimenter plus de 70 automobiles par jour.

A l'heure actuelle, la Corée du Sud exploite 29 stations de recharge hydrogène, dont trois dans la capitale. Elle accroîtra progressivement le nombre à 310 à l'horizon de 2022.

L'hydrogène est une alternative propre aux combustibles fossiles, puisque les automobiles à hydrogène n'émettent que de l'eau dans le processus de génération d'énergie. Il peut être produit durant le traitement de gaz naturel liquéfié (LNG) ou comme sous-produit dans des établissements industriels, dont des usines pétrochimiques.

Presque 3.000 véhicules à hydrogène ont roulé sur les routes le mois dernier, soit une forte augmentation par rapport aux 900 unités en décembre.

La Corée du Sud cherche à construire une société utilisant l'hydrogène comme sa principale source d'énergie pour les véhicules et autres usages quotidiens. Cette politique est considérée comme l'un des principaux projets de l'administration Moon Jae-in.

Selon cette vision, le cumul des véhicules à hydrogène qui seront fabriqués d'ici 2040 sera de 6,2 millions d'unités, dont 3,3 millions pour les exportations, ce qui fera de la Corée du Sud le premier constructeur automobile vert au monde.

L'année dernière, le gouvernement a commencé à tester des autobus hydrogène en souhaitant renforcer la présence des véhicules propres dans les transports en commun.

La municipalité de Séoul prévoit de lancer un service pilote de taxis à hydrogène cette année avec l'objectif de porter leur nombre à 20 à la fin de 2022.

Cette photo, fournie le mardi 10 septembre 2019 par le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, montre une station de recharge hydrogène qui a été construite devant le bâtiment de l'Assemblée nationale à Séoul. (Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page