Go to Contents Go to Navigation

Le vice-président de Samsung visite le centre R&D de l'entreprise

Actualités 11.09.2019 à 20h37

SEOUL, 11 sept. (Yonhap) -- Le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong s'est rendu ce mercredi au centre de recherche et développement (R&D) de l'entreprise à Séoul pour discuter de la stratégie des technologies de l'avenir, a fait savoir le géant sud-coréen de l'électronique.

Lee est allé à Samsung Research dans le sud de Séoul accompagné de cadres supérieurs pour discuter des développements technologiques dans les domaines de l'intelligence artificielle, des affichages de prochaine génération, des robots et de la réalité augmentée, selon Samsung.

«Le Samsung d'aujourd'hui était une impossibilité par le passé», a dit Lee. «Nous devons trouver un nouvel avenir avec de nouvelles technologies qui n'existent pas aujourd'hui.»

Il s'agissait de la première apparition publique de l'héritier de Samsung depuis la décision de la Cour suprême le 26 septembre dans son procès pour corruption et sa cinquième visite dans les usines et installations de l'entreprise depuis que le Japon a durci en juillet les réglementations à l'exportation de matériaux de haute technologie vers la Corée du Sud.

La plus haute juridiction a annulé une décision d'un tribunal inférieur qui avait suspendu la peine de Lee dans une affaire de corruption impliquant l'ancienne présidente Park Geun-hye. Lee doit donc se préparer à un nouveau procès.

«Nous devons continuer à faire ce que nous avons à faire dans un contexte d'incertitudes croissantes», a déclaré Lee. «Nous devons nous préparer à fond et continuer à pousser l'enveloppe.»

Le plus grand fabricant mondial de puces mémoire et de smartphones a vu son bénéfice d'exploitation au premier semestre fondre de plus de moitié en raison de la baisse des prix des puces et de la faible demande en smartphones et écrans.

Samsung prépare également divers scénarios pour minimiser les retombées de la nouvelle réglementation japonaise sur les exportations après le retrait de la Corée du Sud d'une liste d'acheteurs de confiance le mois dernier et l'adoption de contrôles stricts à l'exportation sur plus de 1.100 articles stratégiques.

Le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page