Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Moon dit non au projet de bibliothèque présidentielle des Archives nationales

Actualités 11.09.2019 à 21h21
Ko Min-jung, la porte-parole de Cheong Wa Dae, lors d'un point de presse sur le projet de construction d'une bibilothèque présidentielle, le mercredi 11 septembre 2019.

SEOUL, 11 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in ne souhaite pas faire construire une bibliothèque pour conserver les documents produits durant son mandat, a fait savoir mercredi Cheong Wa Dae.

Un jour plus tôt, les Archives nationales de Corée (NAK) avaient annoncé un projet de 17,2 milliards de wons (14,4 millions de dollars) pour construire une bibliothèque présidentielle séparée pour Moon.

Elles avaient évoqué le manque d'espace dans la bibliothèque nationale réservée aux présidents à la retraite, située à Sejong, une ville administrative située à 120 kilomètres au sud de Séoul.

L'agence, associée au ministère de l'Intérieur et de la Sécurité, a dit avoir envisagé d'ouvrir une bibliothèque en 2022 à Busan ou Yangsan, dans la province du Gyeongsang du Sud, où Moon pourrait s'installer après sa retraite.

Le principal parti d'opposition, Parti Liberté Corée (PLC), n'avait pas tardé à protester contre cette idée. Il avait dit n'avoir jamais approuvé le budget alloué à ce projet.

Suite à des rapports de médias sur la démarche des NAK, Moon a réagi en disant qu'il était «perplexe» comme il n'a pas ordonné de tel projet, a rapporté Ko Min-jung, la porte-parole de Cheong Wa Dae.

Moon a dit «d'un ton ferme» qu'il ne voulait pas qu'une bibliothèque soit construite pour lui, bien qu'il ait compris la raison de cette initiative des NAK.

Mercredi soir, NAK a indiqué dans un communiqué avoir décidé de «reconsidérer entièrement» le projet puisque Moon ne veut pas de la bibliothèque et s'est excusé pour «avoir causé une confusion inutile».

eloise@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page