Go to Contents Go to Navigation

La ville de Séoul investira 482 milliards de wons dans le secteur de la musique

Hallyu 16.09.2019 à 15h54
Plan de construction de la Seoul Arena. (Photo fournie par la mairie de Séoul. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 16 sept. (Yonhap) -- La municipalité de Séoul a annoncé lundi un plan d'investissement de 481,8 milliards de wons (407,1 millions de dollars) pour faire de la ville un grand centre de la musique tout en profitant de la popularité de la K-pop dans le monde grâce notamment au boys band BTS.

Sur les cinq prochaines années, la mairie de Séoul dépensera cette somme dans neuf projets visant à dynamiser l'industrie locale de la musique, promouvoir les échanges musicaux avec d'autres villes étrangères et offrir des programmes musicaux aux habitants de Séoul.

«Nous avons pour objectif de renforcer la compétitivité de Séoul et d'améliorer la qualité de vie des habitants de Séoul à travers la musique», a dit Yoo Yeon-sik, adjoint au maire pour les affaires culturelles.

Yoo a cité Liverpool et Aspen comme des villes exemplaires qui ont réussi à devenir des centres internationaux de la musique.

Liverpool est la ville natale des Beatles tandis que le village de montagne d'Aspen est réputé pour son festival annuel de musique classique.

La ville de Séoul envisage de multiplier les établissements de grande capacité d'accueil pour les concerts, avec la Seoul Arena de 18.400 places et le Seoul Classic Hall de 2.000 sièges dont les travaux se termineront respectivement en 2023 et 2024.

Des officiels de la ville en charge de la conception de ce plan ont estimé que la construction des salles de concert pourrait créer chaque année près de 12.000 emplois.

Dans le cadre du plan, la municipalité envisage d'offrir davantage de programmes pédagogiques aux résidents de Séoul via des centres musicaux et des campagnes pour encourager les gens à prêter des instruments musicaux.

En outre, la mairie de Séoul souhaite élargir le champ musical au-delà de la K-pop, jusqu'à d'autres genres comme la musique traditionnelle coréenne et la musique indépendante.

La ville s'est fixée aussi pour objectif de construire un centre de musique traditionnelle coréenne d'ici 2022 et de soutenir des groupes de musique indépendante à travers différentes stratégies marketing.

Actuellement, 77% des concerts organisés dans le pays et 62% des entreprises du secteur de la musique sont à Séoul, selon les données du gouvernement.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page