Go to Contents Go to Navigation

Un professeur demande à des médias d'empêcher l'usage du drapeau impérial japonais durant les JO de Tokyo

Actualités 18.09.2019 à 09h05

SEOUL, 18 sept. (Yonhap) -- Seo Kyoung-duk, professeur de l'université Sungshin, a dit ce mercredi avoir envoyé des courriels à 31 grands médias mondiaux, dont Associated Press (AP) et le New York Times, pour leur demander d'empêcher l'usage par le Japon du drapeau du Soleil-Levant durant les Jeux olympiques d'été de Tokyo 2020.

«Dans les courriels, j'ai souligné que l'article 50-2 de la Charte olympique n'autorise aucune sorte de manifestation ou de propagande politique, en examinant minutieusement les problèmes de l'usage du drapeau du Soleil-Levant», a précisé Seo.

Une vidéo en anglais a été insérée dans les courriels, a-t-il ajouté.

Cette représentation graphique montre que le drapeau du Soleil-Levant du Japon est pour la Corée du Sud et d'autres pays asiatiques ce qu'est la croix gammée nazie pour les Européens. (Photo fournie par le professeur Seo Kyoung-duk. Revente et archivage interdits)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page