Go to Contents Go to Navigation

Etablissement d'un fonds de 300 Mds de wons pour les sociétés fintech

Actualités 18.09.2019 à 10h11

SEOUL, 18 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud établira un fonds de 300 milliards de wons (252 millions de dollars) pour acheminer plus de fonds vers les sociétés de la technologie financière (fintech), a déclaré mercredi le chef de la Commission des services financiers (FSC), Eun Sung-soo.

Eun a fait cette remarque plus tôt dans la journée lors d'une rencontre avec des patrons d'entreprises fintech, alors que la Corée du Sud cherche à devenir un banc d'essai mondial pour les firmes du domaine.

«L'établissement du fonds jouera un rôle catalytique dans les investissements pour le secteur de la fintech», a dit Eun.

Le fonds encouragera également les banques et d'autres institutions financières à prêter davantage aux entreprises fintech, a indiqué Eun.

Le chef de la Commission des services financiers (FSC), Eun Sung-soo.

Jusqu'en mars de l'année prochaine, le FSC désignera 100 produits financiers qui seront testés selon des réglementations souples, a-t-il ajouté.

Depuis des années, la Corée du Sud déploie des efforts pour assouplir les réglementations et réduire les formalités administratives pour stimuler l'industrie de la fintech.

Depuis l'année dernière, les sociétés fintech peuvent développer des services sans obstacles au niveau de la réglementation.

Grâce à un «bac à sable réglementaire», les entreprises fintech utilisant de nouvelles technologies, comme la blockchain et le big data, ne sont pas soumises à des réglementations strictes.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page