Go to Contents Go to Navigation

Peste porcine africaine : Séoul informe le Nord des cas confirmés

National 18.09.2019 à 14h24
Porte-parole du ministère de l'Unification Lee Sang-min. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 18 sept. (Yonhap) -- Le gouvernement a informé ce mercredi la Corée du Nord des cas de peste porcine africaine récemment confirmés près de la frontière intercoréenne en appelant à la coopération dans le but d'empêcher la propagation de la maladie animale hautement contagieuse et mortelle, a fait savoir le ministère de l'Unification.

La Corée du Sud a confirmé deux cas de peste porcine africaine hier et aujourd'hui dans des fermes se trouvant à proximité de la frontière lourdement fortifiée avec la Corée du Nord. Cette maladie est apparue dans le pays voisin moins de quatre mois après que le pays communiste a signalé son premier cas en mai dernier.

«Nous avons transmis (au Nord) plus tôt dans la journée un avis faisant état de la situation concernant l'apparition de la peste porcine africaine et de la nécessité de coopération en matière de quarantaine», a déclaré le porte-parole du ministère de l'Unification Lee Sang-min lors d'un point de presse.

Depuis l'apparition de cette maladie animale, les médias nord-coréens ont rapporté des efforts menés à l'échelle nationale pour la prévention de la maladie même s'ils n'ont pas encore confirmé de nouveaux cas.

Certains soulèvent la possibilité d'une propagation de la maladie via la frontière avec le Nord. Une enquête est en cours pour déterminer la manière et la voie par laquelle la maladie s'est déclenchée en Corée du Sud.

Séoul appelle à une coopération intercoréenne étroite pour endiguer la progression de la maladie à travers la frontière mais le Nord n'a pas encore répondu à la proposition.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page