Go to Contents Go to Navigation

Les Corées pourraient discuter de l'apaisement des tensions militaires

National 18.09.2019 à 18h10

SEOUL, 18 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord pourraient discuter de moyens pratiques d'apaiser les tensions militaires afin de contribuer à fournir la garantie de sécurité exigée par Pyongyang dans ses pourparlers de dénucléarisation avec les Etats-Unis, a déclaré ce mercredi un responsable du ministère de l'Unification.

La Corée du Nord et les Etats-Unis devraient bientôt reprendre les négociations de niveau opérationnel sur le programme nucléaire nord-coréen.

Plus tôt cette semaine, Pyongyang a une nouvelle fois demandé une garantie de sécurité et un allègement des sanctions, affirmant qu'il ne peut discuter de la dénucléarisation qu'une fois les menaces contre le régime complètement levées.

«Le concept de garantie de sécurité est assez complet. Il comprend la stabilité politique, la normalisation des relations diplomatiques, l'assouplissement des sanctions économiques et une garantie (de sécurité) dans le secteur militaire», a déclaré le responsable sous couvert d'anonymat.

«Le Sud et le Nord ont encore beaucoup de travail à faire pour apaiser les tensions militaires d'une manière pratique et renforcer la confiance», a-t-il ajouté. «En ce sens, les relations intercoréennes ont un rôle à jouer dans la question de la garantie de sécurité.»

Les relations intercoréennes sont presque au point mort, entravées par les sanctions que Washington s'engage à maintenir en place jusqu'à la dénucléarisation complète de la Corée du Nord. Pyongyang a accusé Séoul de trop se soucier de ce que disent les Etats-Unis et n'a pas répondu ces derniers mois à ses propositions pour tenir des pourparlers, des projets de coopération et même lui fournir une aide alimentaire, contrastant avec l'atmosphère de paix suscitée l'année dernière après les trois sommets entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Pyongyang a accusé la Corée du Sud de se montrer hypocrite en menant un exercice militaire avec les Etats-Unis tout en parlant de paix et de stabilité, auquel le régime a répondu par une série de tirs d'essai de missiles.

La portée de la dénucléarisation, les mesures correspondantes proposées au Nord seraient quelques-uns des sujets qui seraient abordés lors de ces hypothétiques pourparlers entre Sud et Nord, selon le responsable, ce qui, selon lui, serait une «tâche intimidante» ne pouvant pas être résolue en une seule rencontre.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page